Mardi gras, c’est demain alors si vous cherchez une bonne excuse de manger un truc bien gras et bien sucré (mais néanmoins délicieux), c’est l’occasion! Personnellement, je n’ai pas pour habitude de faire des beignets ou autres mais il va falloir que ça change.

C’est tout simple à faire et c’est tellement bon!!! Aujourd’hui, ce n’est pas une recette de beignet que je vous propose mais une recette qui va vous faire un peu voyager… des castagnole alla romana. Une recette venue tout droit d’Italie comme son nom le laisse penser.

Pourquoi une recette venue d’ailleurs? Pour la petite histoire, je participe à un challenge photo/pâtisserie sur Instagram chaque mois et pour ce mois de février, nous avons choisi le thème “Mardi gras dans le monde”. Et pour nous compliquer un peu plus la tâche, nous devions répondre à 2 contraintes : la présence d’une épice en pâtisserie et le mouvement en photo culinaire. Me voilà donc à chercher des recettes venues d’ailleurs et après avoir hésité avec les queues de castor (que j’ai faites aussi finalement) et les boules de Berlin, j’ai finalement opté pour ces petites gourmandises italiennes qui ressemblent à des petits beignets tout ronds mais qui n’en sont pas vraiment.

Est-ce que les Castagnole sont des beignets ?

Ces Castagnole alla romana sont des petites gourmandises que l’on fait frire dans l’huile et pour cette raison, on pourrait dire que ce sont des beignets. Mais, en fait pas du tout. Ce n’est pas une pâte à beignet. Ici, on n’utilise pas de levure de boulanger mais de la levure chimique, et donc pas besoin de faire une première pousse de 2h et une seconde pousse toute aussi longue. 15 à 30 minutes suffisent avant de les faire cuire. Autant vous dire que si vous avez une envie de petits “beignets” pour le goûter dans 1h, c’est tout à fait possible!

Mais je préfère vous prévenir, la texture est très différente d’un beignet. L’extérieur est croustillant et l’intérieur est moelleux, mais pas moelleux comme un beignet. Je dirais plutôt comme un cake. Oui, je sais, c’est bizarre dit comme ça. Ca change du traditionnel beignet, c’est bon et ça n’a pas fait long feu à la maison. Je les avais enrobé dans un mélange de sucre et de cannelle (c’est l’épice que j’avais choisie pour le challenge) mais vous pouvez très bien les enrober de sucre glace comme dans le nord de l’Italie voire même les garnir d’une crème pâtissière ou de pâte à tartiner si vous êtes du genre gourmand.

Comment faire des Castagnole alla romana ?

Je n’ai même pas utilisé mon robot pour réaliser cette recette. C’est simple et rapide à faire, juste avec un peu d’huile de coude. Il suffit de mélanger la farine avec la levure chimique et le sucre puis d’ajouter les œufs, les zestes de citron et le beurre mou. Ensuite, on ajoute le sel et un peu d’alcool si on le souhaite (j’ai mis du rhum, mais on pourrait mettre aussi du limoncello ou un autre alcool). Si vous n’aimez pas l’alcool ou que vous ne souhaitez pas en mettre, il suffit de le remplacer par du lait.

On mélange ensuite avec un fouet ou une fourchette d’abord puis on pétrit un peu avec les mains. Il faut que la pâte soit homogène mais inutile de la pétrir trop longtemps. Dans la recette que j’ai suivie, il était indiqué de laisser la boule de pâte reposer entre 15 et 30 minutes mais j’ai aussi vu une autre recette qui ne disait pas de faire reposer la pâte… à voir selon votre impatience! Il faut ensuite former des petites boules de pâte et comme n’importe quel “beignet“, il suffit de les faire frire dans de l’huile. La cuisson est un tout petit peu plus longue qu’avec un beignet puisqu’il faut faire attention à ce que l’extérieur ne cuise pas trop vite. Pour cela, attention à la température de l’huile. J’ai préféré les cuire à 170°C pour que l’intérieur soit bien cuit et que l’extérieur soit bien doré comme il le faut.

appel à action pour taguer le compte surprises et gourmandises si vous réaliser la recette

>> Pour une vingtaine de Castagnole

Pour l’appareil :

  • 220 g de farine
  • 2 œufs
  • 30 g de sucre
  • 50 g de beurre mou
  • les zestes d’1/2 citron
  • 1 à 2 cuillères à soupe de rhum
  • 1/2 cc de cannelle
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel

Dans un saladier, mettre la farine tamisée puis y creuser un puits au centre.

Ajouter les œufs battus en omelette, le sucre, le beurre mou coupé en petits cubes, les zestes d’un 1/2 citron, le rhum, la cannelle, la levure et une pincée de sel.

Mélanger afin d’obtenir une pâte homogène et plutôt consistante.

Faire une boule et la recouvrir d’un film étirable. Laisser reposer 15 à 30 minutes à température ambiante.

Castagnole alla romana - beignets à l'italienne - surprises et gourmandises
Castagnole alla romana - beignets à l'italienne - surprises et gourmandises

Pour la cuisson :

  • de l’huile pour friture
  • du sucre
  • de la cannelle

Fariner vos mains et prélever des petits bouts de pâte que vous roulez entre les mains pour former des boules de la taille d’une cerise (attention, les beignets gonflent pendant la cuisson).

Mettre à chauffer de l’huile dans une casserole et porter à une température de 170°C.

Castagnole alla romana - beignets à l'italienne - surprises et gourmandises

Plonger une dizaine de beignets dans l’huile et les cuire jusqu’à ce qu’ils prennent une jolie coloration dorée. Les retourner de temps en temps.

Les égoutter et les placer sur du papier absorbant puis les rouler dans un mélange de sucre et de cannelle. Ils peuvent se manger chauds ou froids.

Castagnole alla romana - beignets à l'italienne - surprises et gourmandises
Castagnole alla romana - beignets à l'italienne - surprises et gourmandises

Je vous montre quand même la photo que j’ai réalisée pour le challenge “Cookandshoot” sur Instagram:

Castagnole alla romana - beignets à l'italienne - surprises et gourmandises
appel à action pour taguer le compte surprises et gourmandises si vous réaliser la recette
Partagez cet article :

3 Commentaire

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.