Aujourd’hui, je vous partage une recette terriblement gourmande et hyper facile à préparer : le bundt cake chocolat et noisette. Accompagné de son glaçage au chocolat et quelques éclats de noisettes, on atteint là un sacré niveau de gourmandise.

J’ai trouvé la recette sur le site de Lindt. On obtient un gâteau très moelleux au bon goût de chocolat. Ca parait bête mais je cherchais une recette à base de chocolat et non de cacao en poudre. Et même s’il y a un peu de cacao en poudre non sucré, le gâteau n’est pas fait uniquement à base de cacao (personnellement, je n’aime pas du tout le goût).

Quel moule utiliser?

On voit de plus en plus de bundt cake sur la toile, il a le vent en poupe ce gâteau! En même temps, il en jette non? Sachez que si le bundt cake est une création américaine, ses ancêtres seraient le “gugelhupf” allemand et le “kouglof” alsacien (vous êtes contents de le savoir, hein? :D)

Un moule à Bundt cake est reconnaissable à ses côtés cannelés ou rainurés, mais surtout à son tube central ou « cheminée » qui laisse un trou cylindrique au centre du gâteau. Cela permet une distribution plus rapide et plus uniforme de la chaleur pendant la cuisson.

J’ai utilisé ici un moule à Bundt cake de la marque Nordic Ware que j’aime beaucoup (en plus d’être joli, il est hyper qualitatif) mais il en existe d’autres. Il est même possible d’utiliser un moule en silicone mais je dois vous avouer que j’ai une préférence pour les moules en métal pour ce genre de gâteaux.

Comment réussir le démoulage?

Théoriquement, si vous utilisez un moule en silicone, vous n’avez pas besoin de graisser le moule. Je dis “théoriquement” car tout dépend de la qualité de votre moule. Mais comme je vous le disais juste au dessus, je je suis pas trop fan du silicone pour ce genre de grand gâteau. J’aurais vraiment trop peur du démoulage, surtout quand il y a des petits détails (ce qui est caractéristique de ce genre de moule à gâteau).

Si vous utilisez un moule en métal comme moi, je vous conseille de prendre le temps de bien le graisser avant d’y mettre la pâte. Prenez un beurre bien mou et un pinceau et passez dans tous les petits recoins du moule, sans oublier les contours de la cheminée au centre. Je n’ai jamais eu de souci de démoulage et tous les petits détails sont conservés 🙂

Pourquoi faut-il torréfier les noisettes et la poudre de noisette?

La torréfaction consiste à faire griller à sec des fruits secs au four (ici des noisettes mais cela pourrait être des amandes, des cacahuètes, des pistaches, des pignons de pin, des noix en tout genre…). Cette cuisson va assécher la noisette ce qui va favoriser la concentration des saveurs et les amplifier.

J’utilise les noisettes du Piémont de la marque Pariani que l’on peut trouver sur valrhona-ensemble.fr. Elles sont déjà émondées et torréfiées et quand on ouvre le sachet, une odeur exquise et terriblement gourmande s’en dégage, j’en suis complètement fan.

Concrètement, pour torréfier les noisettes, il suffit de les placer sur une plaque à pâtisserie et de les enfourner environ 15 minutes dans un four préchauffé à 150°C. Une fois refroidies, placez-les dans un torchon propre et frottez-les entre elles pour enlever les pellicules brunes (ce n’est pas gênant s’il en reste un peu).

Je vous conseille également de torréfier la poudre de noisette. Encore une fois, cela permet de développer les arômes. Ça fait toute la différence à la dégustation.

Pour réaliser ce bundt cake chocolat et noisette, j’ai utilisé le chocolat noir Caraïbes 66% ainsi que les noisettes du Piémont de Pariani. Vous pouvez les retrouver sur valrhona-ensemble.fr et bénéficier de 20% de réduction avec le code : SURPRISES20 (à entrer juste avant le paiement). Ce code est cumulable avec les promos en cours (collaboration commerciale).

appel à action pour taguer le compte surprises et gourmandises si vous réaliser la recette

>>Pour 8-10 personnes (moule Heritage Gold de Nordic Ware)

Pour le bundt cake chocolat et noisette :

  • 120 g de chocolat noir Caraibe 66% de Valrhona
  • 70 g de beurre
  • 2 œufs
  • 125 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 50 g de poudre de noisette Pariani
  • 6 g de levure chimique
  • 2 CS de cacao en poudre non sucré Valrhona
  • 100 g de lait
  • 1 pincée de fleur de sel

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le beurre et le chocolat aux micro-ondes.

Séparer les blancs des jaunes d’œufs puis, dans un saladier, fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la farine, la poudre de noisette préalablement torréfiée (sauf si vous utilisez la poudre de noisette Pariani, elle est déjà torréfiée), la levure, le cacao en poudre puis le lait et enfin le chocolat fondu.

Monter les blancs en neige ferme puis les incorporer délicatement au mélange précédent avec une maryse.

Beurrer et fariner le moule à Bundt cake comme expliqué dans l’introduction.

Verser la pâte et enfourner pour 30 min environ (la lame d’un couteau doit ressortir sèche).

Démouler le gâteau et le laisser refroidir sur une grille.

bundt cake chocolat et noisette
bundt cake chocolat et noisette

Pour le glaçage au chocolat :

Faire fondre le chocolat aux micro-ondes.

Faire chauffer la crème liquide puis la verser en 3 fois sur le chocolat fondu en émulsionnant entre chaque ajout à l’aide d’une maryse. Réserver.

Une fois le gâteau un peu refroidi, verser le glaçage sur tout le dessus, il va s’écouler doucement.

Ajouter une ou deux poignée(s) de noisettes concassées (préalablement torréfiées) par dessus pour plus de gourmandise.

Ce gâteau peut se conserver plusieurs jours dans une boîte hermétique (attention, il faut le mettre au frais à cause du glaçage mais je vous conseille de le sortir 30 minutes avant dégustation).

bundt cake chocolat et noisette
bundt cake chocolat et noisette
appel à action pour taguer le compte surprises et gourmandises si vous réaliser la recette
Partagez cet article :

2 Commentaire

Average
5 Based On 1

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.