Cette année, Mardi-Gras est prévu le mardi 25 février. Pour info, c’est une fête qui est célébrée 47 jours avant Pâques. Personnellement, c’est surtout l’occasion de se faire plaisir et de déguster quelques gourmandises comme ici avec les bugnes dont la recette est emprunté à Christophe Felder.

Les bugnes sont de petites pâtisseries de la famille des beignets, devenues une spécialité de toute la région de Lyon, Saint-Etienne et la vallée du Rhône. Leur nom vient de « bunyi » qui signifie justement « beignet ». Les cousines proches sont les merveilles du Sud-Ouest de la France (j’ai en effet pu en déguster à Bordeaux il y a quelques jours). Il existe de nombreuses recettes de bugnes mais j’ai décidé de faire confiance une nouvelle fois à Christophe Felder qui ne m’a jamais déçu!

Cette recette permet d’obtenir une trentaine de bugnes hyper moelleuses que vous pouvez aromatiser avec de la fleur d’oranger si vous en êtes fan. Ici, je les ai saupoudré d’un mélange de sucre et de cannelle après cuisson. La recette est très simple (elle l’est encore plus si, comme moi, vous possédez un robot pâtissier). Seule chose à savoir: elle nécessite un peu de temps puisqu’ici, la pâte pousse en 3 fois. Je vous conseille de commencer la recette tranquillement le matin pour pouvoir les déguster au goûter ????

appel à action pour taguer le compte surprises et gourmandises si vous réaliser la recette

>> Pour une trentaine de bugnes

Pour la pâte à bugnes :

  • 2 cuillères à soupe de lait
  • 10 g de levure fraîche
  • 250 g de farine de gruau ou T45
  • 30 g de sucre
  • 1 cuillère à café de sel fin
  • 150 g d’œufs (environ 3 œufs)
  • 80 g de beurre à température ambiante

Délayer la levure dans le lait tiède.

Dans la cuve du robot muni du crochet, mettre le sel, le sucre, la farine, les œufs et le mélange précédent (lait/levure/fleur d’oranger). Attention, sel et sucre ne doivent pas toucher la levure (c’est pour cette raison que je la délaye dans le lait).

Pétrir à vitesse lente (4 du KA) jusqu’à ce que la pâte se décolle des bords de la cuve.

Quand la pâte se décolle des bords, ajouter le beurre mou et pétrir à vitesse moyenne jusqu’à ce que la pâte se décolle à nouveau des bords et soit bien lisse et élastique.

Laisser pousser 1h à température ambiante sous couvert d’un torchon humide, puis la placer au frigo pendant 2h pour la refroidir et provoquer une pousse lente qui développera les arômes et le gluten.

Bugnes moelleuses de Christophe Felder - Surprises et Gourmandises

Pour le façonnage des bugnes :

Abaisser la pâte en un rectangle de 3 mm d’épaisseur.

Découper en biais des bandes de 6 cm de largeur.

Détailler des losanges de 4 x 6 cm puis réaliser une entaille de 2 cm au centre du losange (mes losanges sont loin d’être parfaitement formés).

Bugnes moelleuses de Christophe Felder - Surprises et Gourmandises

Glisser la pointe du losange dans l’entaille centrale et tirer délicatement sur la pointe passée pour la faire ressortir.

Bugnes moelleuses de Christophe Felder - Surprises et Gourmandises

Placer les bugnes sur un papier sulfurisé et faire pousser pendant 1h30 à température ambiante.

Bugnes moelleuses de Christophe Felder - Surprises et Gourmandises
Bugnes moelleuses de Christophe Felder - Surprises et Gourmandises

Pour la cuisson des bugnes Christophe Felder :

  • 1 L d’huile pour friture
  • 100 g de fleur d’oranger
  • 200 g de sucre en poudre
  • 1 cuillère à soupe de cannelle en poudre

Chauffer l’huile dans une grande casserole à 180°C.

Plonger délicatement les bugnes 2 par 2 en prenant garde aux projections d’huile bouillante.

Faire colorer d’un côté puis retourner à l’aide d’une passoire et poursuivre la cuisson jusqu’à dorure complète.

Bugnes moelleuses de Christophe Felder - Surprises et Gourmandises

Déposer les bugnes frites sur un papier absorbant pour éponger le surplus d’huile.

Arroser de fleur d’oranger les bugnes puis les enrober dans le sucre en poudre mélangé à la cannelle.

Déguster dans la journée !

Bugnes moelleuses de Christophe Felder - Surprises et Gourmandises
Bugnes moelleuses de Christophe Felder - Surprises et Gourmandises
appel à action pour taguer le compte surprises et gourmandises si vous réaliser la recette
Partagez cet article :

Un Commentaire

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.