Voilà un dessert que j’avais envie de faire depuis un bon moment. Un grand macaron que j’ai voulu en forme de cœur avec des framboises et une crème diplomate à la vanille (une recette parfaite pour la Saint-Valentin). Je me suis inspirée de la recette de Now i’m a cook en y apportant de petites modifications. Je n’ai pas mis de litchi (mais j’ai très envie d’essayer pour une prochaine fois) et j’ai ajouté de la fève tonka à la crème diplomate. Nous recevions des amis dimanche midi, c’était l’occasion d’essayer ce dessert qui a remporté un franc succès! 🙂 La crème à la vanille et fève tonka se mariait très bien avec le côté acidulé de la framboise.

Et pour ceux et celles qui se posent la question, une crème diplomate est une variante de la crème pâtissière. On lui ajoute de la gélatine et de la crème fouettée (une crème montée en chantilly mais sans ajout de sucre). Cette crème diplomate est aussi appelée crème tutti frutti car elle est parfaite pour accompagner des desserts à base de fruits! D’ailleurs, il me restait beaucoup de crème (je vous ai indiqué les bonnes proportions dans la recette) et j’ai fait ensuite une tarte aux fraises (la recette est ici) 😉

>> Pour 8 personnes

Pour les coques :

  • 70 g de blancs d’œufs
  • 140 g de sucre glace
  • 80 g de poudre d’amande
  • 20 g de sucre semoule
  • du colorant alimentaire (rouge fraise)

Mixer le sucre glace et la poudre d’amande ensemble puis tamiser l’ensemble.

Monter les blancs en neige ferme, ajoutez le sucre semoule en 2 fois et fouettez à vitesse maximale pour obtenir le « bec d’oiseau ». Ajoutez un peu de colorant rouge fraise et mélanger encore. J’utilise du colorant en poudre et je mets la pointe d’un couteau.

Incorporer peu à peu le mélange poudre d’amande/sucre glace en travaillant la masse à la maryse. Le mélange doit être brillant, lisse et former un ruban en retombant. Une fois la bonne consistance obtenue, mettre l’appareil dans une poche à douille lisse. N’hésitez pas à utiliser un grand verre pour supporter votre poche à douille, de cette manière vous pouvez utiliser vos 2 mains.

Dresser des cœurs sur une feuille de papier sulfurisé. Pour avoir des macarons réguliers, vous pouvez utiliser un gabarit en forme de cœur que vous glissez sous votre feuille de papier sulfurisé. Laissez croûter une vingtaine de minutes.

Enfournez à 120° pendant 25 minutes environ. A la sortie du four, laissez refroidir avant de décoller les coques. Les coques sont cuites lorsqu’on peut les décoller très facilement.

Pour la crème diplomate à la vanille :

  • 250 g de lait
  • 1 gousse de vanille
  • 40 g de jaunes d’œufs
  • 50 g de sucre
  • 25 g de Maïzena
  • 3 g de gélatine (1 feuille et demi)
  • 100 g de crème liquide entière
  • un peu de fève de tonka râpée (s’utilise avec parcimonie)

Tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau très froide.

Dans un saladier, fouetter ensemble les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la maïzena et mélanger.

Faire bouillir le lait avec les graines et la gousse de vanille et la fève de tonka râpée dans une grande casserole. Verser les 3/4 du lait dans le saladier en filet tout en filtrant à l’aide d’une passoire, sans cesser de fouetter puis reverser le tout dans la casserole contenant le reste de lait chaud.

Fouetter sur feu moyen pour que la crème épaississe pendant environ 3 min.

Débarrasser dans un saladier puis ajouter la gélatine essorée et mélanger.

Filmer au contact et laisser refroidir.

Quand la crème pâtissière est bien froide, la sortir du réfrigérateur et la travailler au fouet pour qu’elle soit bien lisse. Monter la crème liquide entière en chantilly et l’incorporer en 3 fois à la crème pâtissière.

Mettre la crème dans une poche à douille sans douille. Réserver au frigo.

Vous pouvez préparer la crème pâtissière la veille au soir et terminer la crème diplomate le lendemain.

 

Pour le montage :

  • 250 g de framboises fraîches

Poser les framboises sur les bords du macaron.

Pocher au centre une grosse noix de crème diplomate. Refermer avec une seconde coque de macaron.

Réserver au frais pendant au moins 24h et jusqu’au moment de la dégustation.

Imprimer la recette Imprimer la recette

Partagez cet article :

6 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.