Parfois, un gâteau tout simple qui ne prend pas des heures à faire, c’est bien aussi! Celui-ci associe des saveurs qui sont tout à fait nouvelles pour moi : l’abricot et le romarin. Il faut dire que c’est une association qui est bien connue et qui fonctionne parfaitement. Il était temps que je goûte! C’est sur le blog de Philou que j’ai trouvé la recette : abricot, romarin mais aussi miel et huile d’olive.

Je n’avais pas de miel de citronnier donc je l’ai remplacé par un miel d’acacia (mais j’essaierai d’en trouver pour une prochaine fois). Quant à l’huile d’olive au romarin, il suffit simplement de la préparer soi-même en faisant chauffer l’huile puis en y laissant infuser le romain une trentaine de minutes. Fastoche! Vous pouvez même le faire la veille.

La première fois que j’ai réalisé ce dessert, c’était dimanche dernier pour manger avec des copains (Sabrina et Nellou, cette recette est pour vous <3). Il a fait fureur (ce qui m’a vraiment fait plaisir). Du coup, j’ai récidivé quelques jours plus tard pour le dernier repas à l’école. Le moelleux du gâteau, délicieusement parfumé au romarin, associé à l’acidité de l’abricot fonctionne à merveille! C’est vraiment une recette à garder sous le coude 🙂

>> Pour un gâteau de 24 cm de diamètre (8 personnes)

Pour le sirop :

  • 50 g de sucre
  • 5 cuillères à soupe d’eau
  • 1 brin de romarin
  • quelques gouttes d’extrait d’amande amère

ou

  • 10 cl d’Amaretto

Dans une casserole, mettre le sucre et l’eau à bouillir.

Hors du feu, ajouter le romarin et quelques gouttes d’extrait d’amande amère.

Laisser refroidir.

Pour le gâteau :

  • 500 g d’abricots bien mûrs
  • 3 cuillères à soupe de miel de citronnier
  • 100 g de farine
  • 50 g d’amandes en poudre
  • 100 g de sucre
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 125 g de beurre
  • 3 œufs
  • 75 g d’huile d’olive (au romarin)
  • 1 brin de romarin

Préparer l’huile d’olive au romarin (si, comme moi, vous n’en avez pas). Faire chauffer l’huile d’olive. Hors du feu, mettre une branche de romarin, couvrir et laisser infuser pendant environ 30 minutes.

Faire fondre le beurre dans une casserole jusqu’à obtenir une jolie couleur noisette (ne pas cesser de remuer avec un fouet). Le beurre « chante » et une délicieuse odeur de noisette se dégage. Mais attention à ne pas le faire brûler! Il est prêt lorsque qu’il est légèrement coloré et cesse de « chanter ». Le retirer du feu et le filtrer à l’aide d’un chinois pour se débarrasser des petites particules désagréables. Laisser refroidir à température ambiante.

Préchauffer le four à 180°C.

Beurrer les contours d’un moule à gâteau s’il n’est pas en silicone.

Répartir dans le fond le miel de citronnier (je n’en avais pas, j’ai mis un miel d’acacia). Parsemer avec du romarin et les zestes d’un citron jaune.

Découper les abricots en deux et retirer les noyaux. Les déposer en rosace dans le fond du moule, côté coupé sur le fond. Bien les serrer.

Dans le bol d’un robot (ou au batteur électrique), fouetter le sucre avec les œufs pendant quelques minutes. Le mélange va prendre du volume et devenir un peu mousseux.

Tamiser les poudres : farine, levure et poudre d’amande et les ajouter au mélange précédent. Ajouter aussi une pincée de fleur de sel et fouetter à petite vitesse.

Ajouter enfin le beurre noisette et l’huile de romarin (qu’il faut chinoiser pour retirer le romarin).

Verser la préparation sur les abricots et enfourner pour 35 minutes environ. Vérifier la cuisson du gâteau avec la lame d’un couteau (elle doit ressortir sèche).

Sortir le gâteau du four et, à l’aide d’un pinceau, le puncher avec le sirop refroidi (un sirop froid sur un gâteau chaud ou un sirop chaud sur un gâteau froid, pour une meilleure absorption). Vous pouvez tout aussi bien le puncher avec de l’amaretto si vous préférez.

Laisser refroidir 5 minutes puis retourner le gâteau sur une grille pour le laisser refroidir complètement.

Servir dans un plat de présentation.

Vous pouvez accompagner ce gâteau d’une petite chantilly à la vanille.

Imprimer la recette Imprimer la recette

Partagez cet article :
error0

8 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.