Quand je pense à un dessert simple, je pense tout de suite à un cake. En plus, on peut le préparer la veille pour éviter de courir le jour J. Plutôt pratique. Évidemment, si vous me connaissez un minimum, vous savez que j’ai du mal à faire juste un cake au chocolat (exception faite du cakounet ultra fondant de Philippe Conticini bien sûr :P). J’ai donc cherché une recette un peu plus élaborée. J’avais très envie d’utiliser mon praliné cacahuète et mon chocolat Dulcey qui traînaient tous deux dans ma cuisine depuis belle lurette, je me suis donc lancée dans la réalisation d’un cake vanille, cacahuète et Dulcey en m’inspirant fortement du dessert de Christophe Michalak (que l’on retrouve dans son cake book).

L’appareil à cake du chef comporte un peu de Ricard et d’anis en poudre (je n’en ai pas mis), j’ai préféré y ajouter une gousse de vanille. Cela étant dit, je suis assez curieuse de voir ce que cela pourrait apporter au cake, je pense que je testerai la prochaine fois. J’ai également utilisé du praliné cacahuète en lieu et place du praliné amande noisette (histoire de vraiment écouler mon stock de praliné) mais pareil, la prochaine fois je testerai la version du chef avec un praliné amande noisette.

A savoir que l’on ne met pas simplement du praliné sur ce cake vanille, cacahuète et Dulcey, on réalise une sorte de confit praliné avec un peu de crème et de gélatine. J’ai juste fait une petite bourde avec la gélatine puisque j’ai mis 3 g de gélatine au lieu de 3 g de masse gélatine. La différence est plutôt mince mais ça change pas mal de chose. La masse gélatine, c’est le poids de gélatine et d’eau. Mon praliné était donc un peu trop collé.

Quant au chocolat Dulcey, ne me demandez pas si on peut le remplacer. Car tout est remplaçable évidemment mais ici, ce petit goût de Dulcey se marie parfaitement bien avec la cacahuète, ce serait dommage de passer à côté. On peut en trouver sur internet assez facilement ou bien chez G Detou pour les parisiens, chez Zôdio également. Et pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore ce chocolat (Valrhona), il s’agit d’un chocolat blond qui a un goût biscuité absolument délicieux.

C’est gourmand, c’est régressif à souhait… bref c’est une recette que je vous invite à tester pour vos prochains goûters 🙂

>> Pour 6-8 personnes

Pour le cake vanille cacahuète :

  • 42 g de farine
  • 85 g de sucre glace
  • 14 g de poudre d’amande
  • 28 g de cacahuètes grillées mixées
  • 1 g de levure chimique
  • 1 g de sel fin
  • 90 g de blancs d’œufs
  • 60 g de beurre noisette
  • 35 g de miel
  • 1 gousse de vanille
  • 7 g de Ricard (facultatif)
  • 0,2 g d’anis en poudre (facultatif)

Préchauffer le four à 200°C.

Tamiser les poudres (sucre glace, farine, levure et sel) puis les mélanger dans un saladier.

Dans un bol, mettre le miel, l’anis et le Ricard (ces deux derniers sont optionnels).

Dans une casserole, faire fondre le beurre jusqu’à obtenir une couleur noisette (ne pas cesser de remuer). Le beurre est prêt quand une délicieuse odeur de noisette se dégage et quand il arrête de « chanter ».

Ajouter le beurre noisette refroidi sur le miel en utilisant un tamis pour retirer les impuretés. Mélanger avec une spatule.

Verser ensuite le beurre sur les poudres. Bien mélanger.

Ajouter les blancs d’œufs et mélanger une dernière fois.

Verser la pâte dans le moule et enfourner pendant environ 25 min.

Quand vous faites un beurre noisette, il faut toujours mettre dans la casserole plus de beurre que ne le demande la recette. Par exemple, ici, il faut 60 g de beurre noisette et je mets environ 90 g de beurre dans la casserole.

Pour le confit praliné :

  • 46 g de crème liquide entière
  • 92 g de praliné amande noisette (la recette ici)
  • 46 g de cacahuètes
  • 0,5 g de gélatine en poudre
  • 3 g d’eau (pour réhydrater la gélatine)

Réhydrater la gélatine dans l’eau puis la faire fondre quelques secondes aux micro-ondes (puissance faible).

Ajouter la gélatine fondue à la crème liquide et mélanger.

Verser ensuite la crème sur le praliné et mélanger à l’aide d’une spatule.

Ajouter enfin les cacahuètes mixées grossièrement et mélanger une dernière fois.

Recouvrir le cake avec le confit praliné et bien l’étaler à l’aide d’une spatule.

Mettre le cake au congélateur pendant une heure.

Pour le glaçage Dulcey :

  • 300 g de chocolat blond Dulcey
  • 30 g d’huile de pépin de raisin

Faire fondre le chocolat Dulcey aux micro-ondes par tranche de 30 secondes. Il ne faut pas dépasser 45°C.

Ajouter l’huile puis mélanger à l’aide d’une spatule.

Réserver.

Le surplus de chocolat pourra être gardé et utilisé dans une autre recette. Vous pouvez aussi réaliser par exemple des « drops » de chocolat, des pépites de chocolat Dulcey qui pourront vous servir pour faire des muffins ou des cookies.

 

Pour la décoration :

Sortir le cake du congélateur et le poser sur une grille, la grille étant posée sur une assiette ou un plat afin de pouvoir récupérer le surplus de glaçage.

Verser délicatement le glaçage pour recouvrir entièrement le cake. Tapoter légèrement la grille. Le glaçage va figer rapidement car le cake est très froid.

Laisser le cake revenir à température ambiante et déguster.

Ce cake peut se conserver 2-3 jours à conserver à température ambiante dans du papier film.

Partagez cet article :

4 Commentaire

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.