Le samedi 14 mars se tenait la 3e édition du concours macaron amateur dans le laboratoire du chef Arnaud Larher. Un moment que j’attendais avec énormément d’impatience. Mais revenons un peu en arrière…

Il y a plusieurs mois, j’ai été informé via la page facebook du concours de la date d’inscription pour le concours à Paris. Mardi 20 janvier à partir de 19h. Hop, je note la date dans mon agenda et j’attends patiemment. Seulement une vingtaine de places disponibles pour un concours qui a beaucoup de succès, il va donc falloir jouer des coudes. Ce mardi 20 janvier, mon email est prêt à être envoyé un peu avant 19h. 19h pétantes, j’envoie mon mail et je prie pour faire partie des 20 premiers. Je reçois une réponse assez rapidement, je dois renvoyer un formulaire signé. Je me dépêche et je renvoie ce qu’il faut. Deuxième réponse par mail… mon inscription est validée et porte le numéro 14! Je ne vous raconte pas l’euphorie du moment!! Je vais participer au concours macaron amateur à Paris. Je vais rencontrer de grands chefs pâtissiers. Ces mêmes chefs qui vont déguster MON macaron. Whoaaaa! Vous remarquerez que je suis 14e sur 20. Les 13 premiers ont été encore plus rapides que moi ^^ Ce jour-là, les inscriptions à Paris ont battu un petit record. Toutes les places ont été prises en 3 minutes :O

Quelques jours avant le concours, je reçois un email pour me demander le parfum de mes macarons. J’ai beaucoup hésité… quand je vois les parfums présentés au concours, je me dis que la barre est haute et qu’il ne s’agit pas de présenter un pauvre macaron au chocolat ou à la pistache. Sur la toile, j’ai vu de nombreux desserts qui associaient la mangue avec le jasmin, j’ai été tentée. Mais j’ai également hésité avec des macarons verveine citron. J’ai testé les deux mais je me suis décidée pour les macarons mangue jasmin. J’ai demandé de nombreuses fois l’avis de mes collègues (ces pauvres cobayes!). Il fallait faire attention à bien doser les parfums pour faire en sorte de bien sentir la mangue sans que le jasmin ne l’emporte. Pas évident.

J’ai aussi hésité sur la façon de faire mon insert de mangue. Congeler l’insert et découper des petits cubes que je déposerai au milieu de la ganache jasmin ou bien pocher la gelée de mangue directement dans la ganache jasmin? La première méthode ne me convenait pas mais le problème avec la deuxième, c’est que l’insert de mangue se voyait quand on refermait le macaron. Arghhh.

Et puis les coques, parlons-en des coques! Depuis le mois de janvier, j’ai dans ma cuisine THE robot qui me change la vie, mon rêve ultime, celui de n’importe quel pâtissier amateur j’imagine… le Kitchenaid! Jusque là, je faisais mes macarons avec une meringue française et je m’étais dit que le jour où j’aurai un Kitchenaid, j’apprendrai à les faire avec la meringue italienne. Le temps était donc compté mine de rien. Mais cela n’a pas été facile d’apprivoiser cette nouvelle méthode. Les premières fournées étaient ratées. Si la collerette était là, elle l’était seulement à moitié. Les macarons étaient « penchés » et même si ça ne jouait pas sur le goût du macaron, ce n’était pas présentable pour le concours. J’ai essayé et réessayé et j’ai fini par obtenir de jolies coques.

Je voulais faire des coques bicolores (même si ce n’était pas mon idée de départ) mais avec du recul, mes macarons étaient trop « fades », trop pâles. J’aurais dû faire des coques oranges pour rappeler la couleur de la mangue. Mais le principal pour moi, c’est qu’ils étaient beaux et qu’ils avaient une jolie collerette.

Dans l’email que j’ai reçu, j’ai également découvert le jury. Des chefs et des journalistes réunis pour l’occasion (finalement, Claire Damon n’était pas là).Concours Macaron Paris16

Le jour J est arrivé. J’arrive au laboratoire d’Arnaud Larher… seule. C’est le seul point négatif de cette journée, les candidats ne pouvaient pas être accompagnés car le laboratoire est trop petit pour accueillir tout le monde. En arrivant devant le labo, je croise 2 autres candidats dont Abdelkarim du Meilleur Pâtissier. Pendant que l’autre candidate dépose ses macarons, j’en profite pour discuter rapidement avec Abdelkarim que j’avais croisé au salon Sugar Paris. On aperçoit rapidement l’intérieur du labo et des entremets en train d’être glacés. Ca donne tellement envie!

Concours Macaron Paris18

Il est 11h ou 11h30 et les candidats sont invités à revenir à partir de 16h. Clairement, j’ai du temps à tuer et je suis toute seule. J’avais donc prévu de passer à G. Detou pour quelques achats et surtout de faire la tournée des pâtisseries de la rue du Bac. Mais à la sortie du labo, je recroise Adbelkarim, on papote un peu et il me propose gentiment de me ramener chez moi en voiture (il habite pas très loin de chez moi). Finalement, la rue du Bac, ce sera pour une prochaine fois. En voiture, on a le temps de discuter, de faire connaissance et on parle de ce qui nous passionne tous les deux, la pâtisserie. On parle aussi de l’émission du meilleur pâtissier. C’était un moment super sympa.

On ne sait rien de la dégustation qui est en train d’avoir lieu. Quelques photos sont postées sur la page facebook du concours. Les chefs goûtent, réfléchissent, notent… Mes macarons portent le numéro 14 🙂

Concours Macaron Paris14   Concours Macaron Paris13 Concours Macaron Paris12   Concours Macaron Paris11 Concours Macaron Paris10 Concours Macaron Paris08 Concours Macaron Paris09Il est presque 16h et me revoilà de retour devant le laboratoire d’Arnaud Larher. Cette fois, mon chéri est là pour m’accompagner même si je sais qu’il ne pourra pas entrer. Un quart d’heure plus tard, tous les candidats sont arrivés et nous sommes invités à entrer. Je découvre un attroupement impressionnant de chefs, journalistes et photographes. Ca met la pression d’un coup (oui, j’étais plutôt zen avant ça ^^).

Concours Macaron Paris01Chaque candidat se trouve une petite place puis Arnaud Larher prend la parole. Il est d’une gentillesse étonnante. Nous sommes finalement 24 candidats à être jugés et le chef va appeler chaque candidat ne faisant pas parti du trio final. L’attente est longue…

Concours Macaron Paris06 Concours Macaron Paris03 Concours Macaron Paris02Je suis la 19e à être appelée, autant vous dire que j’ai eu le temps d’espérer un peu. Je fais la bise au chef, le remercie puis il me remet un petit paquet contenant quelques gourmandises et un livre. Le photographe immortalise ce moment.

Concours Macaron Paris05Puis on annonce les 3 meilleurs macarons. Voici le trio gagnant :

  • N°1 : Leïla ALBERT Macaron Pomme verte / Cassis
  • N°2 : Magdalena PODRAZA Macaron Chocolat blanc cœur Fraise
  • N°3 : Helene PAUL Macaron Citron vert Piment d’Espelette Fruit de la Passion

Concours Macaron Paris07S’en suit un moment très agréable autour d’un verre et de quelques gourmandises : des biscuits et chocolats fait par Arnaud Larher, les macarons des candidats que nous pouvons goûter. Ce moment est assez intimidant car en dehors d’Arnaud Larher, les chefs restent dans leur coin et j’ai du mal à aller les voir spontanément pour discuter. J’échange avec les autres candidats, je goûte certains macarons (dont le vainqueur, excellent en effet). Je vais voir le chef pour lui demander ce qu’il a pensé de mes macarons. On échange quelques conseils et astuces et puis j’en profite pour lui demander un autographe (sur le livre qui nous a été offert). Je vais ensuite faire la même chose avec Yann Brys (que j’avais également rencontré au salon Sugar Paris). Evidemment, j’en profite pour demander quelques conseils supplémentaires car j’ai encore du travail. Il est presque 18h et j’imagine que mon chéri, qui attend patiemment dehors, doit s’impatienter. Il reste encore beaucoup de macarons, ce serait dommage de jeter ^^ Avec d’autres candidats, nous préparons un petit doggy bag (mon chéri ne sera pas venu pour rien finalement!).

Je quitte le laboratoire en remerciant le chef Arnaud Larher de nous avoir accueilli aussi chaleureusement. Une dernière bise et je retrouve mon homme légèrement frigorifié.

Je garde un excellent souvenir de cette journée! Un vrai moment de partage! Merci encore au chef de nous avoir accueilli dans son antre, aux autres chefs et journalistes d’avoir jugés mes macarons ainsi qu’aux organisateurs du concours. Quelques semaines plus tard, j’ai reçu un mail de la part de ces derniers. Chaque candidat s’est vu remettre une petite fiche avec les points positifs et les points à améliorer. J’ai pas fini de macaronner 😀

  Concours Macaron Paris17

En espérant être aussi rapide l’année prochaine pour les inscriptions… 😉 En attendant, pour les intéressés, voici la recette des macarons mangue jasmin.

Crédit photo : Concours macaron amateur

Partagez cet article :
error0

4 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.