A moins d’habiter sur une autre planète, vous n’avez pas pu passer à côté de la tendance du moment sur les blogs culinaires et autres réseaux sociaux : le « number cake ». Alors oui, on pourrait penser que cela n’a rien de très original mais honnêtement, je trouve le concept très sympa. C’est joli, visuel, plutôt simple à faire et déclinable selon nos envies du moment. Ici, le « un » est à l’honneur puisque j’ai réalisé ce gâteau pour les 1 an d’un petit bonhomme, Tom, le copain de mon fils 🙂

On voit de nombreux number cakes à la vanille décorés de fruits rouges, celui-ci est au chocolat avec une ganache montée au chocolat au lait, un crémeux au gianduja et un biscuit à la noisette. Très gourmand donc. Habituellement, c’est une base de pâte sucrée qui constitue ce gâteau mais en toute honnêtement, j’ai du mal à imaginer une jolie découpe avec une partie « dure » au dessus d’une crème. Je me trompe peut-être… je n’ai pas voulu essayer et je suis partie sur un biscuit moelleux à la noisette. Si vous aimez la pâte sucrée, allez-y, faites-vous plaisir (et revenez me dire comment se passe la découpe, ça m’intéresse) 🙂

J’ai utilisé la recette de Cyril Lignac pour la ganache montée au chocolat au lait et celle de La poche à douille pour le crémeux gianduja. Le glucose apporte du moelleux dans les recettes mais si vous n’en avez pas, n’en mettez pas 😉

>> Pour 6-8 personnes (mon chiffre faisait 31 cm de long pour 16 cm de large, à la base du 1)

Pour la ganache montée au chocolat au lait (à faire la veille) :

  • 87 g de chocolat au lait
  • 52 g de crème liquide entière
  • 7,5 g de glucose
  • 150 g de crème liquide entière bien froide
  • 1 feuille de gélatine (facultatif)

Faire tremper la feuille de gélatine dans l’eau bien froide.

Casser le chocolat au lait en morceau dans un récipient et le faire fondre au bain-marie ou au micro-ondes.

Faire chauffer les 52 g de crème liquide entière avec le glucose dans une casserole.

Dès que la crème frémit, en verser un tiers sur le chocolat et mélanger à l’aide d’une maryse pour réaliser une émulsion. Puis verser un deuxième tiers puis un troisième afin d’obtenir un mélange bien homogène.

Ajouter la gélatine bien essorée (c’est facultatif et normalement pas utile dans une ganache montée mais j’ai préféré assurer le coup…)

Ajouter la crème liquide entière bien froide puis émulsionner à l’aide d’un mixeur plongeant jusqu’à ce que la ganache soit bien lisse et en prenant soin de ne pas intégrer de bulles

Verser la ganache dans un plat et filmer au contact. Placer au frais une nuit entière.

Pour la crème anglaise (pour faire le crémeux gianduja) :

  • 125 g de crème liquide entière
  • 125 g de lait
  • 50 g de jaunes d’œufs
  • 25 g de sucre
  • 2 g de gélatine

Faire tremper la feuille de gélatine dans de l’eau froide.

Dans une petite casserole, faire chauffer le lait et la crème

Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre.

Verser le contenu de la casserole sur le mélange jaunes-sucre, bien mélanger à l’aide d’un fouet et remettre le tout sur le feu.

Cuire jusqu’à la température de 83°C en remuant à la maryse sans cesse. Il suffit de faire des petits 8 dans la crème pour mélanger. Attention à ne pas faire bouillir la crème (au risque de faire coaguler les œufs).

Hors du feu, ajouter la gélatine bien égouttée. Chinoiser la crème anglaise et réserver le temps de préparer la suite. Pour éviter qu’une petite croûte se forme, je remue la crème anglaise de temps en temps.

 

Pour le crémeux gianduja :

  • 125 g de gianduja lait
  • 125 g de crème anglaise (recette ci-dessus)

Découper le gianduja en morceaux et le faire fondre au bain-marie ou au micro-ondes.

Verser la crème anglaise chaude sur le gianduja fondu en 3 fois comme pour une ganache, en utilisant une maryse.

Émulsionner le tout à l’aide d’un mixeur plongeant.

Verser dans un plat et filmer au contact. Réserver au frais au moins 1h.

Pour le biscuit moelleux noisette :

  • 130 g d’œufs
  • 50 g de jaunes d’œufs
  • 140 g de sucre
  • 220 g de poudre de noisette
  • 50 g de farine
  • 110 de beurre
  • 80 g de blancs d’œufs
  • 60 g de sucre

Préchauffer le four à 160°C.

Faire fondre le beurre au micro-ondes et le laisser refroidir.

Dans le bol d’un robot ou dans un saladier, mélanger les œufs entiers, les jaunes et le sucre et fouetter.

Incorporer ensuite la poudre de noisette et la farine tamisées.

Ajouter le beurre fondu tiède et mélanger.

Battre les 80 g de blancs en neige avec les 60 g de sucre en poudre jusqu’à  la consistance d’une meringue.

Incorporer délicatement la meringue à la première préparation à l’aide d’une maryse.

Diviser la pâte en 2 (j’ai préféré utilisé une balance pour plus de précisions). Verser une moitié de pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson. Étaler la pâte uniformément avec une spatule coudée. Faire de même avec l’autre moitié de pâte sur une autre plaque.

Enfourner pendant 15 à 20 minutes environ. Laisser refroidir sur une grille. Puis découper les 2 chiffres « 1 » en utilisant un patron.

Pour la cuisson, j’ai préféré cuire les 2 plaques en même temps à chaleur tournante en échangeant les plaques à mi-cuisson.

 

Pour le montage :

  • des meringues au chocolat
  • des macarons au chocolat (pour si peu, je les ai acheté…)
  • divers gourmandises

Mettre la ganache montée au chocolat au lait dans un saladier et battre progressivement la ganache pour obtenir une ganache montée plus épaisse et onctueuse. Continuer jusqu’à ce que la crème soit ferme. Mettre dans une poche à douille munie d’une douille lisse de 14 mm de diamètre.

Mettre le crémeux au gianduja dans une poche à douille munie d’une douille cannelée de 14 mm de diamètre.

Préparer tous les éléments de décoration : meringues, macarons et autres gourmandises.

Pocher d’abord la ganache montée sur tout le pourtour du premier « 1 ». Pocher ensuite le crémeux à l’intérieur. Déposer délicatement le deuxième « 1 » et recommencer : la ganache montée à l’extérieur et le crémeux à l’intérieur. Décorer à votre goût.

Imprimer la recette Imprimer la recette

Partagez cet article :
error0

64 Comments

  • Plume dit :

    Ca tombe bien, j’ai un number cake « 18 » à faire dans un mois et demi, me voilà avec la recette idéale, merci! Moi aussi je me pose la question de la découpe quand je vois des recettes avec de la pâte sucrée ou un sablé breton en dessous…..

  • Angelilie dit :

    J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte, un enchantement. blog très intéressant et bien construit. Vous pouvez visiter mon univers. Au plaisir.

    • Jess dit :

      Bonjour
      Je me demandais si je pouvais pocher le biscuit en forme pour éviter trop de perte ou lieu de l’étaler entièrement sur la plaque à cuisson ? La pâte à biscuit est elle liquide ou va telle se liquéfier à la cuisson ?
      Votre gâteau est splendide !!!
      Merci

  • Plume dit :

    Number cake testé vendredi. J’ai fait une pâte sablée dessous à la place du biscuit noisette, et la découpe s’est bien passée, ça ne s’est vraiment pas écrasé comme je le craignais, les parts restaient présentables et debout dans l’assiette. Et l goût, humm un délice, le fondant des crèmes au chocolat et le croustillant du sablé! Merci pour cette recette, encore une d’adoptée!!!!

  • Maguens dit :

    Je pense qu’une pâte sablée ne serait pas difficile à découper, je vais essayer, bientôt l’anniversaire de ma fille, un nombre à deux chiffres….
    Je vais essayer un chiffre biscuit noisette et un chiffre pâte sablée.
    On sera fixé.

  • Marie dit :

    Salut ! J’ai testé le number cake et j’ai tellement aimé le réaliser (et le manger :D) que je lui ai consacré un article sur mon blog : http://electricbirds.ca/le-fameux-number-cake/
    J’ai utilisé ta recette de biscuit à la noisette, un délice !!! Pour le reste, j’ai laissé place à mon imagination et je suis pas mal fière de moi pour une première ! Merci pour l’inspiration !

  • Pauli_ne dit :

    Bonjour!
    Je recherche une recette de crémeux au chocolat noir, pensez vous que votre recette peut s’adapter avec un chocolat 70%?
    Merci à vous

  • Cécile dit :

    Bonjour, je vais me laisser tenter pour les 14 ans de ma fille (qui n’aime pas les fruits, alors qu’un anniv’ en août c’est l’occas’ de faire un gâteau pas au chocolat, mais bon …) : combien de temps à l’avance peut-on monter le gâteau ? Merci

  • Khazou dit :

    Bonjour. Pourquoi trouve t on du sirop de glucose dans la liste des ingrédients pour la ganache montée au chocolat au lait et pas dans le déroulé de la recette ?

    De plus je n’arrive pas à trouver du gianduja, puis je tout simplement le remplacer par du valrhona dulce ?

    Merci

    • En effet, c’est un oubli. Il faut l’ajouter dans la crème à faire chauffer.
      Le gianduja peut se réaliser maison. Sinon, vous pouvez faire une ganache montée avec le chocolat qui vous plait. N’hésitez pas à regarder sur internet pour les proportions de crème (je ne sais pas pour le dulcey), ce n’est pas toujours la même chose puisque ça dépend du pourcentage de cacao.

    • Anais dit :

      Bonjour
      J aimerais tester votre recette pour l anniversaire de ma fille.
      Puis je utiliser de la crème anglaise industrielle svp afin de gagner du temps?
      Merci pour votre réponse et votre partage.
      Bonne soirée
      Anais

  • Nopre dit :

    Bonjour..je tenais à vous dire que votre gâteau est magnifique et il doit être succulent.. Dans la realisation de la ganache au chocolat au lait à quel moment ajoute-t-on le glucose? J’ai prévu de faire ce gâteau pour l’anniversaire de mon chéri .. Cordialement..Valérie

    • En effet, c’est un oubli. Il faut l’ajouter dans la crème à faire chauffer.

      • Valérie dit :

        Bonjour ..J’ai réalisé la ganache au chocolat au lait la veille qui a très bien monté le lendemain.. Par contre le cremeux gianduja ne se tient pas du tout.. je l’ai réalisé la veille également..de quoi ça vient ? Jai suivi la recette à la lettre..j’ai même fait mon gianduja moi même..Je ne comprends pas. Tout le reste de la recette a très bien fonctionné..Dégustation ce soir. Bonne journée. Valérie

  • Karine dit :

    Bonjour déjà j adore! Je voulais vous demander si j’en fais une ganache montée au chocolat noir les quantités seront elles les mêmes ?

    • Je sais que le pourcentage de cacao joue sur la quantité de crème donc j’ai envie de vous dire que non, les proportions ne seront pas tout à fait identiques. Allez faire un tour sur le blog de Mercotte (tapez ganache Mercotte sur internet), elle explique tout bien comme il faut 😉

  • Amandine Potez dit :

    Bonjour celà donne envie! Quand mettez vous le glucose dans la ganache?

  • Aouine dit :

    Bonjour
    Merci pour cette recette qui m’a l’air excellente. Toutefois, pouvez-vous nous expliquer la présence du glucose dans la recette de la ganache au chocolat svp?
    Merci!

  • Virginie dit :

    Bonjour
    Est-il possible de connaître la taille du chiffre 1 ?
    Je dois faire un 11, du coup dois-je doubler les quantités ? Merci 😊

    • Mon chiffre faisait 31 cm de long et 16 cm de large (à la base du « un »). Si vous respectez à peu près ces dimensions, il faudra doubler les quantités de la ganache montée et du crémeux (j’ai toujours un doute sur les quantités, je préfère qu’il en reste plutôt que le contraire). Quant au biscuit, doubler la quantité serait peut-être un peu trop, peut-être multiplier par 1.5? (le truc c’est qu’il y a des pertes de biscuits une fois que l’on a découpé le chiffre donc à voir…)

  • Virginie dit :

    Et pour le gianduja, vous l’achetez en tablette ?

  • Malika Jo/Mille et une saveurs dans ma cuisine dit :

    Je viens vous remercier pour votre sublime recette. J’ai pu réaliser pour ma petite fille Lexy qui vient d’avoir un an ce superbe gâteau. Pour le gianduja, je l’avais fait maison. On s’est vraiment régalé, je vais donc si cela ne vous ennuie pas mettre la recette sur mon blog et vous citer bien sûr. Encore merci.

  • Fanny dit :

    Merci pour cette superbe recette que j’ai realise pour les 1 an de mon bébé ❤️. Tout le monde a adoré. J’ai remplace le crémeux gianduja par une crème chantilly mascarpone et la ganache lait par une ganache praliné, c’etait un delice!

  • Mourot dit :

    Recette testée ce week-end pour les 7 ans de ma fille. Ça a fait l unanimité! 😍 merci pour le partage!

  • taieb dit :

    ca a lair de folie mais compliqué et long a faire 🙁

    ya en fait 2 sortes de cremes (une a lexteroeur une a linterieur du chiffre ? )
    merci de mel confirmer !

  • Gwilin dit :

    Bonjour
    La recette a l’air sympa mais dès que je lis 82g, 57g ou pire 7,5g je passe mon chemin. C’est quoi ces mesures paranoïaques ?
    Dommage

    • Ce que je trouve surtout dommage, c’est de passer son chemin pour si peu… Libre à vous d’arrondir si ça vous plait. Ceci dit, si votre balance peut peser 80g, elle doit pouvoir également peser 82g non? Et pour l’explication, sachez que les recettes des chefs (dont je m’inspire régulièrement) sont prévues pour faire de très grandes quantités. Donc, quand on divise la recette, on obtient ces mesures un peu paranoïaques. Bonnes fêtes!

  • julie dit :

    Bonjour, j’adorerais tester votre recette, mais le biscuit me fait peur… J’ai peur que cela soit bien trop sec ? Je me trompe ? Merci 🙂

  • Valérie Gago dit :

    Merci pour la recette.Bon je tente… Par contre je ne vois pas à combien faut mettre le four pour la cuisson de la pâte à la noisette… Je vais surveiller,..

  • Ta crème au gianduja me tente trop!!!!! Je sens que ça va être pour très bientôt Quand au sablé, le secret est de découper les chiffres/lettres avant la cuisson mais avec la pâte crue, comme ça, pas de risques que ça casse 😉

  • Aliouane dit :

    Un petit message pour te dire que te recette de biscuit moelleux à la noisette est devenu un basique pour moi. Un biscuité délicieux. Je l’utilise pour tous les Number Cake. Mais c’est quoi son nom? Merci pour toutes tes recettes

  • chacarre dit :

    peut-on faire le biscuit la veille comme la ganache afin de faire le montage le lendemain . merci

  • do it dit :

    superbe découverte et super article sur ce genre de cuisine créative très intéressante notamment lors de la période des fêtes.

  • ines dit :

    bonjour
    j ai attaqué cette magnifique recette hier ….le gateau est pour ce soir…et la le doute….
    quand dois je faire le montage su gateau?
    est ce que je peux monter la ganache au fouet ce matin pour realiser le montage cette apres midi?
    j ai peur que tout s ecroule. …

    de plus mon cremeux est une cata j ai remplace le gandujia par de la pralinoise et la le drame…..beaucoup trop liquide…..alors j ai ajoute du chocolat noir dedans….grace a la gelatine ce matin ca a l air de tenir…..
    du coup c est le stress pour le montage….
    pouvez vous m aider?

    • En effet, la pralinoise et le gianduja sont deux choses différentes (ça n’a absolument pas le même goût d’ailleurs. Bon, je dis ça, je suis une fan absolue du gianduja <3) donc je ne sais pas ce que va donner votre crémeux. En revanche, pour la ganache, vous pouvez la monter le matin, la pocher (de suite) et laisser le gâteau au frais jusqu'à dégustation. Si la ganache a été bien réalisé, que vous l'avez correctement monté, il n'y a aucun problème de tenue.

  • Elodie Bourquin dit :

    Bonjour malgré que j’ai suivi à la lettre votre recette je me retrouve avec deux crème assez liquide elles tiennent quand même mais vraiment juste pouvez-vous me dire cela peut être dû à quoi

  • Cam dit :

    Bonjour,
    Je vais tenter de faire votre recette ce week-end et se pose la question du glucose que je n’ai pas. Si je n’en mets pas, dans votre recette, par quoi dois-je le remplacer ? Du sucre (pour le pouvoir sucrant) ? ou bien on ne met rien à la place ?
    Pour le biscuit, je vais réaliser un « 3 » donc ce sont les mêmes quantité que pour votre « 1 » non ?
    Et enfin (rholalala elle a plein de question celle là 😉 ) je peux réaliser les deux crèmes la veille non ?
    Merci de vos réponses, bonne journée !
    Et super blog qui donne envie !

    • Désolée pour ma réponse tardive. Je ne suis pas capable de vous dire si les quantités pour un 1 sont les mêmes que pour un 3…
      En revanche, le glucose est souvent utilisé pour apporter du moelleux. Il n’est pas indispensable. Si vous n’en avez pas, n’ajoutez rien d’autre.
      Quant aux crèmes, même si je sais que ma réponse arrive trop tard, il est en effet possible de les réaliser la veille.

  • Celine dit :

    Bonjour,
    Superbe et cela me conforte dans mon idée 😊.
    Je vais en faire un pour ma nièce qui va avoir 1 an. Je ne veux pas faire de pâte sucrée car comme toi je pense qu’à a la découpe et à la dégustation trop cassant et croquant. Je pensait à une dacquoise noisette mais ce petit moelleux noisettes m’inspire bien.😉

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.