Layer cake chocolat et vanille { Peppa Pig }

layercake-vanille-peppapig1Encore un article sorti de derrière les fagots. Et oui, je n’ai pas encore trouvé le temps de rédiger les dernières recettes (oui oui, car la bonne nouvelle, c’est que j’ai retrouvé goût à la pâtisserie donc plein de nouvelles recettes en perspective). Mais en attendant, je sors le joker Peppa Pig! Un gâteau réalisé pour l’anniversaire de ma nièce… l’année dernière! Il faut dire que ma nièce a fêté son anniversaire plusieurs fois (la famille, la belle-famille, les copains/copines), elle en a mangé du Peppa Pig (et de la Reine des Neiges aussi!). Donc, ce petit gâteau tout simple a été réalisé avant le grand goûter à la ferme (Peppa Pig, la ferme… toussa toussa…). Pour me faciliter un peu la tâche (et aussi/surtout parce que ma nièce n’est pas méga gourmande), j’ai tout simplement utilisé un disque azyme. Pratique ce truc, les cochons sont imprimés, il ne reste plus qu’à poser le disque sur le gâteau et à le décorer!

J’ai réalisé une génoise au chocolat et un glaçage à la  vanille (merci à Lilie Bakery pour la recette et les conseils. Aurélie, c’est la reine des layer cakes :D). Le gâteau est étonnant, aussi moelleux qu’humide et la crème vanille est délicieuse. L’ensemble est top et a beaucoup plu (aux grands hein, parce que finalement, ma nièce n’en a pas mangé haha)!

Lire la suite

Gâteau magique aux myrtilles et au citron

gâteau-magique-citron-myrtilles4Ce soir, c’est une recette de gâteau magique que je vous propose. Après avoir déjà testé la recette au chocolat puis celle à la vanille, voici le gâteau magique aux myrtilles et au citron. Une recette prise évidemment sur le blog de Carine (Chic, chic, chocolat…), l’experte en gâteau magique. Si vous cherchez un peu d’originalité, vous pourrez aussi trouver sur son blog une recette de gâteau magique à la cardamome et à l’eau de rose ou encore aux saveurs de pain d’épices. Bref, vous l’aurez compris, vous pouvez décliner le concept à l’infini selon vos envies!

Pour ceux qui découvrent le gâteau magique, je vous réexplique le concept en quelques mots. La recette est composée d’ingrédients de base: des œufs, du sucre, de la farine, du beurre et du lait. Mais c’est pendant la cuisson que la magie opère. En effet, une fois au four, le gâteau se divise en trois couches au goût et à la texture différents: une base de flan, une crème légère au centre et une génoise très aérée au-dessus. Petit rappel sur le pourquoi du comment : les jaunes d’œufs fouettés avec le sucre, le beurre, la farine et le lait permettent de créer la base de flan et la crème légère. Ceci grâce à une cuisson lente (150°) avec une convection naturelle qui cuira le dessous du gâteau comme un flan sans cuire la crème centrale. Enfin, la couche de génoise sera formée par les blancs d’œufs battus en neige. Ces derniers ne s’homogénéisent pas avec le lait, ce qui leur permet de flotter sur le dessus de ce délicieux gâteau.

Cette version du gâteau magique est vraiment très bonne. Les myrtilles ont un peu décidé de se faire la malle et de se positionner sur le pourtour du gâteau, mais rien de méchant. On sent bien le goût du citron et de la myrtille et les deux saveurs se marient à merveille. Prochain essai : le gâteau magique coco framboise!

Lire la suite

Gâteau magique au chocolat

gâteau-magique-chocolat6

Il y a quelques semaines, j’ai posté la recette du gâteau magique à la vanille. Il est possible de décliner ce gâteau à l’infini (ou presque), d’ailleurs vous trouverez sur le blog Chic, chic, chocolat… plusieurs recettes qui sortent un peu de l’ordinaire. Mais après la vanille, j’ai eu envie de tester le chocolat. Moi qui avait été un peu déçue du gâteau magique à la vanille (pourtant j’adore la vanille), je dois dire que j’ai été un peu plus convaincue par la version chocolat. Ceci dit, je dois bien avouer que je ne comprends pas cet engouement autour de ce gâteau. D’un point de vue visuel, c’est vrai que ce gâteau marque des points (surtout quand on sait qu’il ne s’agit que d’une seule préparation), mais d’un point de vue du goût, ce n’est pas extraordinaire. C’est très bon bien sûr mais pas extraordinaire 😉

Un petit rappel du pourquoi du comment de la magie du gâteau? Ses ingrédients n’ont rien de sensationnel : des œufs, du sucre, de la farine, du beurre et du lait. Jusqu’ici, rien de particulier car c’est la cuisson qui agira en tant que baguette magique. En effet, une fois au four, le gâteau se divise en trois couches au goût et à la texture différents: une base de flan, une crème légère au centre et une génoise très aérée au-dessus. Et voici quelques explications pour les plus sceptiques. Les jaunes d’œufs fouettés avec le sucre, le beurre, la farine et le lait permettent de créer la base de flan et la crème légère. Ceci grâce à une cuisson lente (150°) avec une convection naturelle qui cuira le dessous du gâteau comme un flan sans cuire la crème centrale. Enfin, la couche de génoise sera formée par les blancs d’œufs battus en neige. Ces derniers ne s’homogénéisent pas avec le lait, ce qui leur permet de flotter sur le dessus du gâteau.

Lire la suite

Gâteau magique à la vanille

gâteau-magique-vanille5

J’ai à mon tour cédé à la nouvelle mode du gâteau magique que l’on peut trouver un peu partout sur la blogosphère culinaire. J’en ai entendu parlé il y a quelques semaines (seulement) et j’avais beaucoup de mal à croire à la magie de ce gâteau. Il me fallait essayer à mon tour. Des petits livres sont récemment sortis sur le sujet mais le gâteau magique existe déjà depuis plus d’un an. C’est Carine du blog Chic, chic, chocolat… qui a posté les premières recettes avec tout d’abord un gâteau magique au chocolat, puis à la vanille mais on trouve désormais de nouvelles déclinaisons de ce gâteau comme par exemple un gâteau magique aux myrtilles et au citron, à la cardamome et à l’eau de rose ou encore aux saveurs de pain d’épices. Bref, vous l’aurez compris, vous pourrez décliner le concept à l’infini selon vos envies!

Mais alors ce gâteau magique à quoi de magique? Ses ingrédients n’ont rien de sensationnel pourtant: des œufs, du sucre, de la farine, du beurre et du lait. Jusqu’ici, rien de particulier car c’est la cuisson qui agira en tant que baguette magique. En effet, une fois au four, le gâteau se divise en trois couches au goût et à la texture différents: une base de flan, une crème légère au centre et une génoise très aérée au-dessus. Et voici quelques explications pour les plus sceptiques. Les jaunes d’œufs fouettés avec le sucre, le beurre, la farine et le lait permettent de créer la base de flan et la crème légère. Ceci grâce à une cuisson lente (150°) avec une convection naturelle qui cuira le dessous du gâteau comme un flan sans cuire la crème centrale. Enfin, la couche de génoise sera formée par les blancs d’œufs battus en neige. Ces derniers ne s’homogénéisent pas avec le lait, ce qui leur permet de flotter sur le dessus de ce délicieux gâteau.

Voilà, vous savez tout! Il ne vous reste plus qu’à essayer à votre tour. Je l’ai réalisé une première fois pour l’anniversaire d’une collègue, tout le monde a adoré!! Moi, un peu moins, je me suis dis que j’en ferai un autre. Et j’ai récidivé il y a quelques jours pour un repas chez ma sœur. Il était encore mieux réussi. Ma sœur a littéralement succombé et ne s’en remet toujours pas (:P), mon chéri le trouve aussi très bon mais sans plus. Et moi, je ne suis toujours pas très convaincue. Je pense que c’est l’association des 3 textures qui me gêne. Mais comme ce gâteau ravie beaucoup de monde, je partage la recette 🙂

Lire la suite

Framboisier

IMG_3113

Voilà un bon gros gâteau d’anniversaire! Ca tombe bien, c’est mon anniversaire aujourd’hui 🙂 (oh une nouvelle dizaine :O) J’ai réalisé ce dessert pour les 2 ans de ma nièce il y a quelques semaines (avec TOUS les macarons!). Ma sœur voulait absolument un framboisier car il ne faut pas se leurrer, ce gâteau a surtout été dévoré par les adultes! Ma nièce n’est pas très dessert, ça changera peut-être en grandissant 😉 Pour réaliser ce gâteau, je me suis inspirée du blog La popote de Manue que j’aime beaucoup! Ce framboisier est composé de 2 couches de génoise, l’une associée à un croustillant au chocolat blanc (j’ai utilisé des Corn Flakes car je n’avais plus de gavottes) et l’autre imbibé avec du sirop de grenadine. La mousse est réalisée avec une crème fouettée au chocolat blanc. J’y ai juste apporté une mini touche personnelle en y ajoutant de la vanille. Pour les framboises, ce sont des brisures à l’intérieur (que j’ai acheté chez Picard) et des framboises fraîches sur le dessus du gâteau.

Ce gâteau a eu beaucoup de succès! La prochaine fois que je le réalise, je mettrai un peu moins de brisures de framboises au centre. La recette dont je me suis inspirée ne donnait pas d’indication et je crois que j’ai eu la main un peu lourde.

Lire la suite

Fraisier

IMG_2310

Le voilà mon petit défi, mon premier fraisier de la saison (oui je dis « premier » car d’autres suivront c’est sûr! ^^). Je l’ai réalisé la semaine dernière pour mes collègues (l’une de nos collègues change d’école *snif* donc petit repas tous ensemble le midi et j’ai eu envie d’apporter mon grain de sel de sucre 😛 Je l’ai réalisé avec une crème mousseline à la vanille (j’ai utilisé les gousses de vanille de mon partenaire La case à vanille) ainsi que des fraises « Ciflorette », délicieuses.

Alors évidemment, comme c’était une première (non non, mon petit fraisier réalisé il y a quelques années à la va-vite et avec uniquement de la crème pâtissière ne compte pas!), j’ai eu besoin de trouver une recette, enfin surtout un peu d’inspiration.Pour cela, je suis allée faire un tour sur plusieurs blogs : la cuisine de Mercotte, Confit banane, C’est ma fournée, Amuse-bouche et Homemade Maurylise (rien que ça!). Je n’étais pas sûre des proportions pour la crème mousseline ni de la façon d’incorporer le beurre. Une chose est sûre, la quantité nécessaire de beurre est la moitié du poids du lait… 500 g de lait donc 250 g de beurre, fastoche! Et j’ai suivi les conseils de Mercotte pour incorporer le beurre donc je l’ai fait en 2 fois, la moitié incorporée dans la crème pâtissière puis l’autre moitié ensuite (quand la crème pâtissière et le beurre ont à peu près la même température).

Oh et la pâte d’amande… quelle histoire! A ne pas étaler la veille au risque de la détremper, je l’ai donc étalée avant d’aller à l’école (et je n’avais pas beaucoup de temps). Ma technique est à revoir car ça colle ce truc!!! La prochaine fois, j’étalerai sur du papier sulfurisé. Mais du coup, ça donne un rendu plutôt sympa, pas très original c’est sûr mais joli.

Verdict : c’était vraiment très bon! La crème n’était pas trop grasse en bouche, on sentait bien la vanille et les fraises avaient beaucoup de goût! C’est le premier fraisier que je réalisais mais c’était aussi le premier fraisier que je mangeais… oui donc difficile de comparer. En tout cas, mes collègues ont adoré et moi aussi! 🙂

Lire la suite

Bûche praliné noisettes

Bûche praliné noisettes

Voici la deuxième bûche que j’ai faite pour le repas de Noël avec mes beaux-parents. Ma belle-mère n’aime pas le chocolat alors j’ai cherché une nouvelle recette de bûche. Quelque chose avec du praliné (ma nouvelle découverte :D). Et là, je suis tombée sur le blog des Petits Plaisirs de Doro qui proposait une bûche praliné noisette. Je ne suis pas très fan des noisettes (des fruits secs en général) mais je me suis lancée quand même et je ne regrette pas. J’ai adoré, comme tout le monde (ma belle-mère y compris ^^)

Lire la suite