Entremets dulcey, noisette et gianduja

entremets-chocolat-dulcey-gianduja1Vous êtes probablement à la recherche de votre dessert de Pâques (si si, les stats s’enflamment sur le blog). Pas de panique, après la recette ultra simple de la dernière fois (le cakounet ultra fondant de Philippe Conticini), je vous propose aujourd’hui une recette plus difficile, certes, pour qui voudra épater ses convives. C’est une recette réalisée l’année dernière et qui patientait sagement en attendant le bon moment. Vous l’aurez compris, l’esprit de Pâques n’est pas au rendez-vous puisque ce dessert a été réalisé pour l’anniversaire de ma filleule (mon dessert de Pâques, quant à lui, sera terminé dimanche donc je ne pouvais pas le partager avec vous). A vous d’imaginer la déco de Pâques! J’ai tout de même choisi un entremets aux saveurs pascales : de la noisette, du dulcey et du gianduja. De la gourmandise, en veux-tu, en voilà!

Je me suis inspirée du blog Rêves de pâtissier pour réaliser ce dessert mais malheureusement, il n’existe plus. Sachez que comme n’importe quel autre entremets, la recette est longue (et détaillée) et nécessite un peu d’organisation pour ne pas être débordée. Je réalise toujours ce genre de desserts sur plusieurs jours. Dans la recette, il y a la préparation d’un sablé noisette qui entrera dans la composition du croustillant noisette. Vous pouvez vous alléger un peu la tâche et émietter des petits biscuits ou sablés du commerce. Pour le reste, c’est simple : un biscuit noisette, un crémeux dulcey et une mousse gianduja. Le glaçage miroir représente toujours une petite difficulté et vous empêche, souvent, de vous lancer. Sachez que vous pouvez très bien :

  • laisser l’entremets « tout nu » (c’est donc la mousse gianduja que l’on verra) et le décorer selon vos goûts,
  • ou utiliser une bombe velours toute prête.

Pour la décoration, laissez libre cours à votre imagination : des petits œufs de Pâques en chocolat, des spaghettis en chocolat façon nid de Pâques… Amusez-vous 🙂 Je vous souhaite de très belles (et bonnes) fêtes de Pâques!

Lire la suite

Tarte au Dulcey, chantilly tonka et noisettes caramélisées

tarte-dulcey-tonka-noisette9Si vous cherchez une recette simple mais néanmoins délicieuse pour changer des crêpes, la recette est toute trouvée! Voici une tarte au chocolat dulcey qui saura satisfaire vos papilles. Vous connaissez le dulcey de Valhrona? C’est un chocolat blond que l’on doit à Frédéric Bau, Monsieur Chocolat! Une invention absolument pas préméditée puisqu’il a oublié son chocolat blanc dans le bain-marie… résultat : un chocolat qui a une délicieuse odeur de biscuit caramélisé. C’est absolument irrésistible! Si, si!

Alors certes, le chocolat Valhrona (que ce soit le dulcey ou d’autres encore) est plus cher mais croyez-moi, tout s’explique. Vous comprendrez quand vous l’aurez en bouche…

Dans cette recette, j’ai voulu y ajouter une petite chantilly à la fève tonka (j’adore ça, j’avoue) ainsi que des noisettes caramélisées pour avoir un peu de croquant. Le résultat est terriblement gourmand!

Lire la suite

Bûche de Noël #15 : dulcey, pommes caramélisées et spéculoos

buche-pomme-vanille-speculoos01Et voilà le mois de décembre est arrivé et avec lui, le froid! Vous sentez déjà l’esprit de Noël non? Comme la fréquentation de mon blog est en train de faire un bond, j’ai l’impression que je ne suis pas la seule à penser à la bûche de Noël. Chocolat, caramel, vanille, fruits rouges? Le choix est cornélien.

Il se trouve que j’ai craqué pour le dernier livre de Christophe Felder et Camille Lesecq, Bûches. Le sommaire (fait de jolis petits croquis alléchants) m’avait fait de l’œil. La première bûche que je testerai est la myrtille vanille (l’insert est au congélateur, il me reste à la terminer). En attendant, je vous propose la bûche que j’ai réalisé l’année dernière : elle est composée d’une mousse au chocolat Dulcey et à la vanille, de pommes caramélisées et de spéculoos. Un pur délice!! Par contre, j’ai réduit la quantité de vanille car vous le savez peut-être, le prix de cet or noir atteint aujourd’hui des sommets :O Pour ce dessert, 2 gousses suffiront (une demi-gousse pour les pommes et le reste pour la mousse). Maintenant, si vous utilisez seulement un peu de sucre vanillé pour les pommes et une seule gousse de vanille pour la mousse, ça ira aussi très bien 🙂

Pour la recette, je me suis inspiré de Couteaux et tire bouchons.

Lire la suite

Chouchou Dulcey, praliné et noisettes caramélisées

chouchou-dulcey-praline-noisette4

Les choux et moi, c’est une grande histoire d’amour! A la vanille ou au praliné, je fonds complètement! Il y a quelques semaines, j’étais en charge du dessert pour un repas entre amis et j’ai eu envie de tester une recette de Grégory Quéré, le gagnant de l’émission « Qui sera le prochain grand pâtissier? » sur France 2. Vous retrouverez la recette dans son livre.

Sauf que moi, je l’ai un peu réinterprété, sans le vouloir vraiment, on ne va pas se mentir. Ma crème légère au praliné n’a pas voulu monter. GRRR! Je déteste ce genre de petits tracas culinaires. Du coup, il a fallu improviser. Le crémeux au Dulcey qui devait se retrouver dans le petit chou a finalement servi à garnir le gros chou et j’ai rempli les petits choux de praliné pur façon Jean-François Piège. Au final, c’était très bon : choux, craquelin, dulcey, praliné, noisettes caramélisées… forcément ça fonctionne! Le seul bémol, c’est que c’était un peu lourd. Je vous déconseille donc ce dessert avec un repas copieux! Ou bien remplacer le crémeux au Dulcey par une crème mousseline ou une crème diplomate, plus légère à mon goût. Ou bien faire la vraie recette de Grégory Quéré.

La recette est un peu longue, je vous l’accorde. Vous pouvez l’alléger facilement en enlevant l’étape du sablé noisette puis du biscuit pressé praliné. Il sert de socle mais en toute honnêteté, je n’ai pas trouvé que cela apportait un réel plus à ce dessert. C’est presque « beaucoup de travail pour pas grand chose » (oui j’ose le dire!).

Allez, si vous n’êtes pas au régime (ou que vous vous foutez bien de votre régime), c’est parti pour la recette!

Lire la suite

Entremets chocolat noir et dulcey

entremets-chocolat-dulcey5

Ce soir, j’espère bien vous faire saliver avec cette délicieuse recette d’entremets. C’est en voyant le dessert d’Agathe (La fée Chantilly) que j’ai eu envie de reproduire le visuel : un dessert à mi-chemin entre la tarte et l’entremets. En dehors de la mousse au Dulcey que je n’avais jamais faite jusque là (j’ai pris la recette sur le blog de Lilie Bakery), j’ai utilisé les recettes déjà testées et approuvées (et que l’on peut trouver sur le blog).

J’ai voulu associer le chocolat noir avec le chocolat blond Dulcey de chez Valhrona, une vraie découverte! J’en entendais parler depuis des lustres mais j’ai eu l’occasion d’y goûter pour la première fois sur le salon Sugar Paris. Un pure délice! Je me suis donc procurée une tablette chez G Detou (si vous ne connaissez pas, allez y faire un tour… sur Paris et Lyon, un must-see!).

Et j’ai ajouté une touche gourmande avec des noisettes et du praliné de mon partenaire Fruits secs du web. Toutes les saveurs se mariaient à merveille! Ce n’était pas trop sucré… et tout le monde a adoré (ou presque… certains sont récalcitrants au praliné :P) bref, c’est une tuerie tout simplement!

En ce qui concerne le glaçage, la couleur n’est pas voulue… une sorte de violine un peu bizarre. C’est un colorant en poudre marron à la base, mais pas de très bonne qualité de toute évidence. Et le pochage de la chantilly? Arf… j’étais à la bourre et j’ai terminé la déco en 2 minutes. Peut mieux faire!

Lire la suite