Number cake au chocolat et gianduja

number-cake-chocolat01A moins d’habiter sur une autre planète, vous n’avez pas pu passer à côté de la tendance du moment sur les blogs culinaires et autres réseaux sociaux : le « number cake ». Alors oui, on pourrait penser que cela n’a rien de très original mais honnêtement, je trouve le concept très sympa. C’est joli, visuel, plutôt simple à faire et déclinable selon nos envies du moment. Ici, le « un » est à l’honneur puisque j’ai réalisé ce gâteau pour les 1 an d’un petit bonhomme, Tom, le copain de mon fils 🙂

On voit de nombreux number cakes à la vanille décorés de fruits rouges, celui-ci est au chocolat avec une ganache montée au chocolat au lait, un crémeux au gianduja et un biscuit à la noisette. Très gourmand donc. Habituellement, c’est une base de pâte sucrée qui constitue ce gâteau mais en toute honnêtement, j’ai du mal à imaginer une jolie découpe avec une partie « dure » au dessus d’une crème. Je me trompe peut-être… je n’ai pas voulu essayer et je suis partie sur un biscuit moelleux à la noisette. Si vous aimez la pâte sucrée, allez-y, faites-vous plaisir (et revenez me dire comment se passe la découpe, ça m’intéresse) 🙂

Lire la suite

Entremets mangue coco kalamansi

entremets-mangue-coco-kalamansi06Après vous avoir demandé votre avis quant au visuel de ce dessert sur Facebook, voilà maintenant la recette. Et c’est l’entremets jaune qui a remporté (presque) tous les suffrages. Je vous ai quand même mis une photo de l’autre visuel en fin d’article. C’est un entremets que j’ai réalisé pour l’anniversaire d’une amie il y a quelques semaines (c’est d’ailleurs l’entremets tacheté que j’avais apporté ce jour-là, le jaune ayant été dégusté à une autre occasion). Vous l’avez probablement remarqué si vous suivez un peu l’actualité du blog, je suis en plein dans une phase kalamansi en ce moment. Depuis que j’ai découvert cet agrume philippin il y a quelques mois (j’ai commencé avec des macarons kalamansi vanille et citron vert puis j’ai associé le kalamansi au chocolat au lait), j’ai tendance à en mettre un peu partout dans mes desserts ^^

Je souhaitais un entremets aux saveurs exotiques, avec du kalamansi donc. Je lui ai associé la mangue et la noix de coco. J’ai puisé mon inspiration sur un autre blog et j’ai fait un mix avec mes propres recettes. Et le résultat était au rendez-vous puisque ce dessert a eu un franc succès! Ceux qui ne connaissaient pas le kalamansi étaient ravis de la découverte. C’est l’un des entremets exotiques que je préfère jusqu’à présent, c’est dire! La noix de coco est assez peu présente mais ça ne me dérange pas tellement (je l’aime en petites touches discrètes). Pour les amateurs, on pourrait imaginer de remplacer la base par une dacquoise coco pour renforcer son goût. A vous de choisir 🙂

Lire la suite

Entremets dulcey, noisette et gianduja

entremets-chocolat-dulcey-gianduja1Vous êtes probablement à la recherche de votre dessert de Pâques (si si, les stats s’enflamment sur le blog). Pas de panique, après la recette ultra simple de la dernière fois (le cakounet ultra fondant de Philippe Conticini), je vous propose aujourd’hui une recette plus difficile, certes, pour qui voudra épater ses convives. C’est une recette réalisée l’année dernière et qui patientait sagement en attendant le bon moment. Vous l’aurez compris, l’esprit de Pâques n’est pas au rendez-vous puisque ce dessert a été réalisé pour l’anniversaire de ma filleule (mon dessert de Pâques, quant à lui, sera terminé dimanche donc je ne pouvais pas le partager avec vous). A vous d’imaginer la déco de Pâques! J’ai tout de même choisi un entremets aux saveurs pascales : de la noisette, du dulcey et du gianduja. De la gourmandise, en veux-tu, en voilà!

Je me suis inspirée du blog Rêves de pâtissier pour réaliser ce dessert mais malheureusement, il n’existe plus. Sachez que comme n’importe quel autre entremets, la recette est longue (et détaillée) et nécessite un peu d’organisation pour ne pas être débordée. Je réalise toujours ce genre de desserts sur plusieurs jours. Dans la recette, il y a la préparation d’un sablé noisette qui entrera dans la composition du croustillant noisette. Vous pouvez vous alléger un peu la tâche et émietter des petits biscuits ou sablés du commerce. Pour le reste, c’est simple : un biscuit noisette, un crémeux dulcey et une mousse gianduja. Le glaçage miroir représente toujours une petite difficulté et vous empêche, souvent, de vous lancer. Sachez que vous pouvez très bien :

  • laisser l’entremets « tout nu » (c’est donc la mousse gianduja que l’on verra) et le décorer selon vos goûts,
  • ou utiliser une bombe velours toute prête.

Pour la décoration, laissez libre cours à votre imagination : des petits œufs de Pâques en chocolat, des spaghettis en chocolat façon nid de Pâques… Amusez-vous 🙂 Je vous souhaite de très belles (et bonnes) fêtes de Pâques!

Lire la suite

Entremets citron basilic

entremets-citron-basilic03Je vous avais promis que la prochaine recette serait une recette d’entremets. Et bien, la voilà! Mieux encore, ce n’est pas une ancienne recette sortie de derrière les fagots pour me dépanner. Non non, c’est une toute nouvelle recette que j’ai réalisé récemment. Un entremets au citron et au basilic, tellement bon que j’ai eu l’occasion de le faire 3 fois en 2 semaines! Rien que ça!

J’ai repris la recette de Chloé Délice mais il m’a manqué un peu de croustillant à la dégustation donc au deuxième essai, j’ai ajouté un sablé linzer (un peu trop friable à mon goût). Au troisième essai, j’ai suivi les conseils de Julien (pour un autre entremets, à venir) et j’ai finalement préparé un streusel. C’était parfait! Et pour la première fois, j’ai réalisé une mousse au chocolat blanc (parfumée au citron vert dans cette recette). Moi qui ai l’habitude de faire des bavaroises, je dois dire que je suis conquise! La pointe de basilic apporte fraicheur et originalité, c’est décidément un combo que j’apprécie de plus en plus.

Pour le glaçage et la décoration, je dois bien avouer que j’ai fait quelques progrès et j’en suis bien contente. Le glaçage est plutôt bien réussi (toujours grâce aux conseils de Julien qui publie des vidéos explicatives) et j’ai réussi pour la première fois à faire des décors en chocolat! Alors non, je ne tempère pas le chocolat dans les règles de l’art (bouhhh, honte à moi!), j’utilise l’astuce du chef Michalak (vue dans l’émission « Dans la peau d’un chef ») qui consiste à faire fondre le chocolat directement dans la casserole mais sans dépasser les 30°C. Il faut chauffer faiblement (1 ou 2 sur une plaque à induction) et remuer sans cesse, parfois retirer la casserole et continuer de mélanger. Même s’il y a des petits morceaux de chocolat, ils finiront par fondre.

Comme n’importe quelle recette d’entremets, elle nécessite un peu de travail et d’organisation mais rien de bien méchant si on suit bien le déroulé de la recette. Vous pouvez par exemple vous organiser de cette manière :

  • J-3 : le crémeux (au congélateur) + le glaçage miroir (dans un tupperware, au frigo)
  • J-2 : le streusel et le biscuit moelleux (conservé dans du papier film, au frigo)
  • J-1 : la mousse au chocolat blanc + le montage (au congélateur)
  • jour J : réchauffer le glaçage + la décoration

Je n’ai pas pour habitude de refaire une même recette alors de toute évidence, si j’ai réalisé cet entremets 3 fois en 2 semaines, vous pouvez me croire, c’est que c’est un vrai délice! Si vous aimez le citron vert (et que vous avez envie de découvrir l’association citron vert et basilic), lancez-vous! Vous ne serez pas déçu!

Lire la suite

Fantastik « Monsieur Jean Dujas » inspiré de Christophe Michalak

fantastik_jean_duja1Cette recette du chef Christophe Michalak est introuvable sur internet ou dans l’un de ses livres. La photo du fantastik « Monsieur Jean Dujas » a simplement été publiée sur Facebook (pour nous faire baver d’envie!) avec la description des différentes couches : biscuit brownie, praliné noisette amandes, crémeux chocolat, chantilly et glaçage Gianduja. Tant pis, je me lance quand même dans la réalisation de ce dessert en réalisant ces différentes préparations.

Il faut bien avouer que j’ai eu les yeux plus gros que le ventre : le brownie et le crémeux étaient bien trop épais (bon, c’était un premier essai…). Au final, j’ai obtenu un gâteau franchement costaud et une petite part faisait largement l’affaire. Dans le déroulé de la recette, je vous donne quelques conseils pour ne pas faire la même erreur que moi. Idéalement, il faudrait obtenir un brownie et un crémeux deux fois moins épais. Sinon, c’était délicieux! Je suis toujours aussi fan du gianduja! 🙂

Rendons à César ce qui appartient à César… J’ai trouvé la recette du brownie sur le blog I love cakes (franchement délicieux, même sans faire un entremets), le glaçage gianduja sur le blog JC Pâtissier et le crémeux est la recette de Yann Couvreur trouvée sur le blog Patiseb.

Lire la suite

Entremets café, caramel et fève tonka

entremets-cafe-caramel1

Aujourd’hui, c’est la recette d’un délicieux entremets que je partage avec vous. Une recette trouvée sur le blog J’en reprendrai bien un bout (l’entremets « quoi d’autre? »). Je me suis dis que les parfums de caramel, tonka et café se marieraient à merveille. Et dans cet entremets en particulier, le café n’est pas trop présent (je n’aime pas ça…)

En tout cas, c’est un entremets qui a séduit toute ma famille, en particulier mon père! Pourtant, il est assez difficile 😉 Si vous êtes vraiment fan de café, n’hésitez pas à bien imbiber le biscuit café qui est à la base de l’entremets. Bien sûr, vous pouvez aussi remplacer le crémeux caramel tonka par un crémeux au café (pour les fans de café!).

J’ai ainsi pu tester l’un de mes nouveaux moules, acheté chez CuisineShop (si le moule vous plait, vous pouvez bénéficier de 10% de remise avec le code SURPRISES). C’est le moule Vortex que je trouve vraiment superbe! Je n’ai pas voulu me lancer dans un glaçage miroir étant donné la forme du moule (le glaçage serait resté dans le tourbillon). Du coup, j’ai utilisé une bombe velours couleur brun, acheté également chez CuisineShop 🙂 Le résultat est franchement top!

Lire la suite

Chouchou Dulcey, praliné et noisettes caramélisées

chouchou-dulcey-praline-noisette4

Les choux et moi, c’est une grande histoire d’amour! A la vanille ou au praliné, je fonds complètement! Il y a quelques semaines, j’étais en charge du dessert pour un repas entre amis et j’ai eu envie de tester une recette de Grégory Quéré, le gagnant de l’émission « Qui sera le prochain grand pâtissier? » sur France 2. Vous retrouverez la recette dans son livre.

Sauf que moi, je l’ai un peu réinterprété, sans le vouloir vraiment, on ne va pas se mentir. Ma crème légère au praliné n’a pas voulu monter. GRRR! Je déteste ce genre de petits tracas culinaires. Du coup, il a fallu improviser. Le crémeux au Dulcey qui devait se retrouver dans le petit chou a finalement servi à garnir le gros chou et j’ai rempli les petits choux de praliné pur façon Jean-François Piège. Au final, c’était très bon : choux, craquelin, dulcey, praliné, noisettes caramélisées… forcément ça fonctionne! Le seul bémol, c’est que c’était un peu lourd. Je vous déconseille donc ce dessert avec un repas copieux! Ou bien remplacer le crémeux au Dulcey par une crème mousseline ou une crème diplomate, plus légère à mon goût. Ou bien faire la vraie recette de Grégory Quéré.

La recette est un peu longue, je vous l’accorde. Vous pouvez l’alléger facilement en enlevant l’étape du sablé noisette puis du biscuit pressé praliné. Il sert de socle mais en toute honnêteté, je n’ai pas trouvé que cela apportait un réel plus à ce dessert. C’est presque « beaucoup de travail pour pas grand chose » (oui j’ose le dire!).

Allez, si vous n’êtes pas au régime (ou que vous vous foutez bien de votre régime), c’est parti pour la recette!

Lire la suite

Tarte au citron de Christophe Michalak

tarte-citron-michalak3 Voilà une recette de Christophe Michalak (pour changer :P) : une tarte au citron sur un biscuit coco reconstitué (une recette diffusée dans l’émission « le gâteau de mes rêves » sur Téva). Une tarte aussi simple que rapide à réaliser (il faut juste laisser le crémeux citron au frigo un certain temps). Ce qui est amusant, c’est que je n’aime pas le citron à la base (mon chéri, lui, en est fan et il a longtemps essayé de me faire aimer cet agrume). Pour moi, c’est trop acidulé voire même trop acide. Mais j’ai eu l’occasion de faire plein de tarte citron et petit à petit, je commence à apprécier ce fruit. Vous connaissez surement l’adage sur les gens qui ne changent pas d’avis 😉

Je dois avouer que j’ai une préférence pour le citron vert (j’adore!!!! je pourrai en zester sur tous mes desserts). J’ai découvert aussi le citron bergamote que j’affectionne mais qui n’est pas évidemment à trouver (pour ceux qui ne le savent pas, le citron bergamote est le croisement d’une orange amère et d’un citron vert). J’ai encore du mal avec le citron jaune. J’ai donc envie de vous dire, faites votre crémeux citron avec l’agrume que vous préférez. J’utilise parfois du jus de citron vert avec des zestes de bergamote ou du jus de citron jaune. C’est selon l’humeur. (D’ailleurs, il me semble qu’il me restait un peu de jus de yuzu suite à mes nombreux essais macarons et je crois avoir fait un mélange jus de citron jaune/jus de yuzu pour cette recette). Bref, tout est possible!

Pour le sablé, comme de nombreuses recettes « trop faciles » de Michalak, il utilise des biscuits tout prêts. Certains seront sûrement réfractaires à cette pratique. J’ai envie de vous dire, pas de problème, faites votre sablé vous-même puis réduisez-le en poudre. Pour les autres, ceux qui veulent se faciliter la vie ou qui sont un peu pressés, vous pouvez utiliser des biscuits du commerce.

Au final, c’est une tarte facile à préparer, qui ne paie pas de mine et qui est très bonne donc lancez-vous! 🙂

Lire la suite