Financier tigré au gianduja inspiré de Cyril Lignac

financiers-tigres-lignac02Il y a des recettes, comme celle-ci, que je me dépêche de publier sur le blog parce que bon… y’a pas de raison que je sois la seule à m’empiffrer et prendre des kilos 😛 En plus, c’est celle que vous avez plébiscité sur Facebook. Comme promis, je vous présente là une recette de la mort qui tue!!! Et même si cette expression est passée de date, ça lui va tellement bien!

Ce sont des financiers tigrés comme les a appelé Cyril Lignac. Là, vous allez me dire qu’ils n’ont rien de tigrés, n’est-ce pas? Et je ne pourrais pas vous contredire puisqu’ils s’apparentent plus à des léopards qu’à des tigres, m’enfin… j’ai repris la recette du chef que j’ai légèrement modifié pour coller à mes goûts. Le gianduja au lait de Valhrona est une pure merveille!!! Du coup, je suis partie sur l’idée de combler ces petites empreintes non pas par une ganache au chocolat mais par une ganache au gianduja. Et comme on est dans un esprit noisette, j’ai remplacé la moitié de la poudre d’amande par de la poudre de noisette. Tout bêtement! Maintenant, vous faites bien comme vous le voulez, chocolat noir, chocolat au lait, gianduja, caramel… on se fait plaisir!

Je vous raconte pas à quel point c’est bon!!! Et ça fait du bien de se faire plaisir avec une petite recette toute simple qui ne demande pas à passer 3h en cuisine. Donc si vous aussi, vous voulez succomber à cette petite tuerie, je vous conseille de vous lancer sans tarder, il y a moyen d’égayer un peu le goûter de demain 😀

Lire la suite

Entremets chocolat, poire et cacahuète

entremets-chocolat-poire-cacahuète01C’est le début des grandes vacances, j’espère ainsi consacrer un peu plus de temps à mon blog. J’ai encore quelques recettes sous le coude que j’ai hâte de partager avec vous. Aujourd’hui, il s’agit d’un entremets hyper gourmand que j’ai mis au point pour participer au concours organisé par Valrhona dans le cadre du premier salon de la pâtisserie qui s’est déroulé il y a quelques semaines à Paris. 6 desserts ont été retenus parmi plus de 200 participations, autant dire qu’il y avait concurrence. Mon dessert n’a pas été sélectionné mais je suis néanmoins ravie de cette recette que je partage avec vous. Le thème était souvenirs d’enfance avec un ingrédient imposé : le chocolat noir Caraïbes de Valrhona. Je l’ai associé à la poire pour plus de fraicheur et j’y ai ajouté un crémeux cacahuète pour une touche ultra régressive. L’ensemble est hyper gourmand, j’ai adoré ainsi que les amis avec qui j’ai pu partager ce dessert.

La composition de ce dessert a été pensé par moi mais comme toujours, je me suis inspirée de blogs que j’affectionne particulièrement pour les recettes (non, non, je ne les invente pas) : la pâte de Dom, les desserts de Julien et Sucre d’orge et pain d’épices.

C’est une recette qui demande un peu de temps et beaucoup d’organisation. Comme n’importe quel entremets, il est possible (je dirai même recommandé) d’étaler vos préparations sur plusieurs jours puisqu’il y a des inserts qui demandent à être congelés.

  • Le praliné cacahuète peut être réalisé bien en avance (il peut se conserver 2 à 3 semaines au frigo dans un récipient hermétique).
  • De la même manière, le glaçage miroir peut se faire en avance (jusqu’à 2 semaines), puisqu’il se conserve parfaitement au frais (pensez tout de même à le filmer au contact et à le conserver dans un récipient hermétique également).
  • Le crémeux cacahuète et la brunoise de poires peuvent se faire quelques jours avant (l’insert va au congélateur).
  • Vous pouvez faire le streusel et le biscuit cacao la veille et le conserver au frais dans un papier film.
  • Le jour J, il ne vous reste plus que la mousse au chocolat noir et le montage à faire. Fastoche non? 😀

Lire la suite

Succès au praliné

succes-praline3Cette fois-ci, je vous livre, non pas une recette exotique, mais une recette ultra gourmande : le succès au praliné. C’est un dessert que j’avais déjà eu envie de réaliser un paquet de fois mais l’occasion de s’est jamais présentée. Et puis, j’ai eu l’occasion de recevoir quelques produits de la manufacture Michel Cluizel dont un succulent praliné. L’occasion était trop bonne!

Lire la suite

Tarte mascarpone cassis et myrtille de Cyril Lignac

tarte-mascarpone-cassis-myrtille3Si vous regardez « Sucrément Bon » sur Téva ou si vous aimez particulièrement les desserts de Cyril Lignac, cette recette devrait vous rappeler quelque chose. Personnellement, c’est en regardant l’émission sur Téva que j’ai eu envie de la réaliser il y a quelques semaines. Il me restait de la purée de cassis, c’était donc le bon moment. La recette est longue parce que j’essaie de détailler au maximum les étapes mais elle n’est pas très compliquée, je vous l’assure. Si vous avez un peu peur de vous lancer dans l’aventure (et quelle aventure! Enfin plutôt, quelle récompense!), je vous conseille de bien vous organiser :

  • J-2 : la compotée de cassis
  • J-1 : la pâte sucrée et la crème d’amande (à conserver dans un récipient hermétique, au frais)
  • jour J : préparation des 2 crèmes et montage

Cette recette a beaucoup plu à mes collègues! C’est frais, c’est bon… je dirai même plus : c’est sucrément bon! (tsss, j’étais obligée de la faire :P)

Lire la suite

Tarte mangue jasmin de Sébastien Bouillet

tarte-mangue-jasmin4La rentrée est passée, ça y est. La neuvième en ce qui me concerne. Et c’est avec des bambins de CE2 que je vais passer l’année tout en essayant de concilier ma passion pour la pâtisserie. Le rythme des publications va ralentir car je suis obligée cette année de travailler à temps plein malgré mes soucis de santé alors ça ne va pas être simple. Je publierai une nouvelle recette tous les weekends mais je me rattraperai aux vacances scolaires 🙂

La première recette de septembre est une recette pleine de fraîcheur qui est vraiment très simple à réaliser: une tarte mangue jasmin. J’avais repéré cette recette de Sébastien Bouillet dans le numéro 9 de Pâtisseries et compagnie. Testée il y a quelques mois (oui, je sais, j’ai un paquet de recettes en attente de publication :P), j’ai profité d’un repas entre voisins pour me lancer. Et bien, c’était une réussite! Le jasmin est la petite touche d’originalité qui fait toute la différence. Quant au pochage avec la douille Saint-Honoré, il y a encore du travail! Je compte bien travailler la technique parce que j’adore utiliser cette douille. D’ailleurs, un conseil pour le pochage, faites-le de l’intérieur vers l’extérieur, je pense que ce sera plus net.

Lire la suite

Entremets amande, framboise et vanille

entremets-amande-framboise-vanille3Ce nouvel entremets n’était pas supposé contenir une mousse à l’amande. Pour tout vous dire, je souhaitais réaliser le délicieux entremets Pêche melba d’Auriane. Après tout, il me restait de la purée de pêche que j’aurais déjà dû utiliser depuis un moment. Sauf que, au moment de réaliser la mousse à la pêche, j’ai eu un doute quant à cette purée. Je me suis sacrifiée (j’ai aussi sacrifié mon chéri, tant qu’à faire!) et on a goûté. On a été du même avis, la purée de pêche n’était plus bonne. Zut de zut! Pourtant, ma meringue italienne était prête pour faire la mousse. Il a donc fallu réfléchir à une solution de secours, une autre saveur qui pourrait se marier avec la framboise et la vanille. J’ai choisi l’amande!

Je trouve que la douceur de l’amande et la rondeur de la vanille se marient parfaitement bien avec l’acidité de la framboise. C’est un bel équilibre, en théorie. Dans mon cas, j’ai réalisé l’insert de panna cotta vanille et coulis framboise 3 semaines avant de réaliser cet entremets. D’habitude, je m’organise à l’avance, oui, mais de quelques jours seulement. Coïncidence ou pas, j’ai trouvé que la framboise manquait d’un peu de pep’s et d’acidité. Je vous conseille donc de plutôt de réaliser l’insert quelques jours avant le montage maximum et d’utiliser des framboises fraîches plutôt que des framboises surgelées (mais ça fonctionne aussi très bien avec des surgelées hein!).

Pour la déco, j’ai testé les meringues bicolores toute mignonnettes. Facile, il suffit de mettre un peu de colorant en gel de la couleur souhaitée à l’intérieur de la poche à douille puis de remplir cette poche avec la meringue. Effet garanti 🙂

Edit : J’ai modifié les quantités du coulis à la framboise et de la mousse à l’amande après lecture de plusieurs commentaires. La recette devrait être bien équilibrée maintenant 🙂

Lire la suite

Tarte à la fraise et fleur d’oranger d’Eric Kayser

tarte-fraise-fleur-oranger4La fleur d’oranger, je n’ai jamais vraiment aimé. Ni l’odeur, ni le goût. C’est donc un produit que je n’utilisais jamais en pâtisserie. Et puis, je suis tombée sur l’une des recettes d’Eric Kayser dans son livre « Tartes gourmandissimes » qui m’a donné terriblement envie. Associer la fraise, que j’adore, avec la fleur d’oranger, je me demandais bien ce que ça pouvait donner. Et comme j’éduque mes papilles à de nouvelles saveurs, je me suis dit que c’était le moment de tester!

Et bien, je ne regrette absolument pas. J’ai adoré cette tarte et tous ceux qui l’ont dégusté aussi (c’est le principal pour moi). Le seul bémol que j’ai trouvé à cette recette est la quantité de gélatine dans la ganache montée. D’ailleurs, j’ai l’habitude d’en faire des ganaches montées (pour les macarons mais pas seulement) et je ne mets pas de gélatine (pour les macarons), ou alors très peu (pour les tartes). Donc 6 g, cela m’a paru énorme. Et comme souvent, je me dis « si le chef le dit… » bref, me voilà à mettre les 6 g de la recette. Le lendemain, au moment de monter la ganache en chantilly, j’avais un beau bloc, j’ai eu peur. Mais après l’avoir fouettée, la ganache a retrouvé une consistance à peu près normale. Malgré tout, après un passage au frais, j’ai quand même noté une consistance un peu dense (pour moi), et j’aurais tendance à enlever une feuille de gélatine (ou une demi au moins) mais c’est tout à fait personnel.

Bref, un dessert que j’ai beaucoup apprécié. Fraise et fleur d’oranger se marient très bien et les 2 saveurs s’expriment sans que l’une ne prenne le pas sur l’autre.

Lire la suite

Tarte Monge d’Eric Kayser (fromage blanc et fruits rouges)

tarte-fromage-blanc-fruits-rouges4 Cette tarte est le fruit d’un après-midi pâtisserie entre copines (on avait également réalisé la tarte mangue et fruits de la passion). On a plutôt bien travaillé ce jour-là et on s’est régalé! Pour l’inspiration, j’ai tout simplement utilisé l’un de mes derniers livres de pâtisseries « Tartes gourmandissimes » d’Eric Kayser.

Cette tarte est très facile à réaliser: un fond de tarte, une crème au fromage blanc et un coulis de fruits rouges. L’acidité des fruits rouges est compensé par la douceur du fromage blanc, l’équilibre est plutôt pas mal. Je ne suis pas très fan des fruits rouges (et de la framboise en particulier) donc j’ai un peu moins aimé que l’autre tarte réalisée ce jour-là. Mais elle a beaucoup plu!

Lire la suite

Gâteau renversé à l’abricot, miel et romarin

gateau-renversé-abricot-romarin-miel1 Parfois, un gâteau tout simple qui ne prend pas des heures à faire, c’est bien aussi! Celui-ci associe des saveurs qui sont tout à fait nouvelles pour moi : l’abricot et le romarin. Il faut dire que c’est une association qui est bien connue et qui fonctionne parfaitement. Il était temps que je goûte! C’est sur le blog de Philou que j’ai trouvé la recette : abricot, romarin mais aussi miel et huile d’olive.

Je n’avais pas de miel de citronnier donc je l’ai remplacé par un miel d’acacia (mais j’essaierai d’en trouver pour une prochaine fois). Quant à l’huile d’olive au romarin, il suffit simplement de la préparer soi-même en faisant chauffer l’huile puis en y laissant infuser le romain une trentaine de minutes. Fastoche! Vous pouvez même le faire la veille.

La première fois que j’ai réalisé ce dessert, c’était dimanche dernier pour manger avec des copains (Sabrina et Nellou, cette recette est pour vous <3). Il a fait fureur (ce qui m’a vraiment fait plaisir). Du coup, j’ai récidivé quelques jours plus tard pour le dernier repas à l’école. Le moelleux du gâteau, délicieusement parfumé au romarin, associé à l’acidité de l’abricot fonctionne à merveille! C’est vraiment une recette à garder sous le coude 🙂

Lire la suite

Macaron menthe framboise

macaron-menthe-framboise3 Voilà une recette que j’ai eu envie de tester après avoir participé au concours macarons amateurs France chez Arnaud Larher il y a quelques mois. L’une des participantes avait proposé un macaron menthe citron framboise. J’ai adoré la fraîcheur de ce macaron. Au moment de le reproduire à la maison, j’ai d’abord eu envie de tester l’association menthe/framboise. Et c’est une vraie réussite! Tout ceux qui les ont mangé dévoré les ont adoré! Et moi aussi, pourtant je ne suis pas une grande fan de la framboise.

N’hésitez pas à vous lancer et si la confection des macarons vous fait peur, allez voir mon article qui explique tout, étape par étape 🙂

Lire la suite