- Surprises et gourmandises - http://www.surprisesetgourmandises.fr -

Layer cake chocolat praliné { licorne }

Voilà une recette qui attendait sagement d’être publiée… Ce gâteau était mon petit défi de l’été dernier pour l’anniversaire de ma nièce qui fêtait ses 6 ans. Elle voulait absolument quelque chose en rapport avec une licorne, évidemment! Pour ceux qui me connaissent un peu, vous savez que la pâte à sucre, ce n’est pas trop mon truc. N’ayant pas une imagination débordante quand il s’agit de cake design, je m’inspire énormément de ce que je peux voir sur internet. Pour ce gâteau, j’ai reproduit le visuel d’un gâteau licorne réalisé par Lucile’s Cake Creations (trop mignonne cette petite licorne qui dévore le p’tit gâteau, non?).

Quant à la recette, c’est chez ma copine Tiphaine (Titi la toquée) que je suis allée chercher l’inspiration. Si vous ne connaissez pas encore le blog de Tiphaine, je vous conseille vivement d’aller y jeter un oeil. C’est une jeune femme adorable et bourrée de talent. Pour preuve, elle vient de remporter la finale régionale (Ile-de-France) dans l’émission Les rois du gâteau 🙂 Elle aussi réalisait un layer cake licorne l’été dernier. On s’est ainsi soutenu de la décoration du cake board jusqu’au montage final du dessert!

Pour les saveurs, je suis partie sur un molly cake au chocolat, imbibé d’un sirop à la vanille pour avoir du moelleux et garni d’une ganache praliné, bien gourmande et pour la petite touche rigolote, j’ai monté mon gâteau comme une piñata avec des smarties à l’intérieur. Effet whaou garanti pour les enfants 🙂

Quant à la décoration, ça prend du temps… comme on fêtait l’anniversaire en Normandie, j’avais préparé les éléments de décors en pâte à sucre en amont (c’est mieux de toute façon, ils doivent sécher) ainsi que le molly cake qui se réalise la veille voire 2 jours avant. Idem pour les ganaches. Bref, ile ne me restait plus qu’à faire le montage le jour J, ce qui est franchement appréciable quand on n’est pas dans sa propre cuisine.

C’est un gâteau qui a été apprécié par les petits comme par les grands. Ma nièce avait un large sourire sur son visage en découvrant SON gâteau. Ca vaut tout l’or du monde <3

>> Pour 10-12 personnes

Pour le molly cake au chocolat (à faire la veille) :

Préchauffer le four à 160°C.

Graisser un moule haut de 18 cm de haut puis le chemiser de papier sulfurisé (le papier sulfurisé dépasse du moule).

Dans un saladier, fouetter les œufs, le sucre et l’extrait de vanille pendant 5 minutes jusqu’à l’obtention d’un mélange bien mousseux.

Dans un autre saladier, tamiser la farine, le cacao en poudre, la levure et le bicarbonate de soude. Ajouter la pincée de sel.

Ajouter les ingrédients secs au mélange oeufs-sucre mousseux. Bien mélanger à l’aide d’une spatule.

Monter la crème liquide entière en chantilly bien ferme et l’incorporer délicatement au mélange précédent.

Verser la pâte dans le moule chemisé.

Enfourner pour 50-60 minutes environ sans ouvrir la porte du four (le temps de cuisson dépend de votre four, il faudra surveiller…). A la fin de la cuisson, éteindre le four et y laisser le gâteau 5 minutes.

Avant de démouler le cake, le laisser refroidir une dizaine de minutes. Ensuite, le laisser complètement refroidir sur une grille.

Une fois qu’il est bien froid, filmer le cake avec du papier étirable et le réserver au réfrigérateur.

 

Pour la ganache au chocolat noir (à faire la veille) :

Faire fondre le chocolat noir au bain-marie.

Faire chauffer la crème liquide dans une petite casserole.

Verser un tiers de la crème chaude sur le chocolat noir et mélanger pour réaliser une émulsion. Puis verser un deuxième tiers puis un troisième afin d’obtenir un mélange bien homogène. La ganache doit être lisse et brillante.

Verser la ganache dans un plat large et filmer au contact. Placer au frais pendant une nuit.

Pour la ganache au chocolat praliné (à faire la veille) :

Faire fondre le chocolat praliné au bain-marie.

Faire chauffer la crème liquide dans une petite casserole.

Verser un tiers de la crème chaude sur le chocolat praliné et mélanger pour réaliser une émulsion. Puis verser un deuxième tiers puis un troisième afin d’obtenir un mélange bien homogène. La ganache doit être lisse et brillante.

Verser la ganache dans un plat large et filmer au contact. Placer au frais pendant une nuit.

Pour le sirop à la vanille (à faire la veille) :

Porter  l’eau, le sucre et la gousse de vanille à ébullition jusqu’à ce que le sucre soit totalement dissout.

Chinoiser le sirop puis imbiber le cake refroidi avec le sirop chaud à l’aide d’un pinceau. Il ne doit pas non plus être trop imbibé au risque qu’il s’effrite au moment du montage. Laisser refroidir complètement.

 

Pour le montage :

Je vous conseille d’utiliser un plateau tournant pour faire le montage puis la décoration, c’est beaucoup plus simple.

Sortir les ganaches du frigo 1 à 2h avant le montage sinon elles seront impossibles à pocher. Une fois à bonne température, mettre chaque ganache dans une poche à douille sans douille.

Couper le molly cake en 4 parties égales à l’aide d’un grand couteau scie. Utiliser un découpoir pour faire un trou au milieu des 2 parties du centre. Cela permettra de faire un creux pour y déposer les petits bonbons.

Placer un support cartonné de 18 cm de diamètre sur le plateau tournant puis déposer la première partie du cake. A l’aide d’un pinceau, l’imbiber avec le sirop à la vanille.

Pocher une belle spirale de ganache au chocolat noir sur tout le pourtour du gâteau. Pocher la ganache praliné à l’intérieur en commençant par le centre.

Poser le deuxième gâteau (avec un trou donc), appuyer légèrement et recommencer : sirop et ganache. Le troisième biscuit a également un trou. Poser enfin le dernier gâteau pour fermer.

Déposer une couche de ganache au chocolat noir à l’aide d’une spatule sur tout le cake et l’étaler en fine couche (cette couche s’appelle « crumb-coat, elle sert à emprisonner les miettes, inutile d’être trop perfectionniste à cette étape). Mettre au frais pendant 30 minutes.

Déposer ensuite une deuxième couche de ganache au chocolat noir en la lissant parfaitement cette fois-ci à l’aide d’une spatule. Réserver à température ambiante avant de le recouvrir de pâte à sucre.

Pour la décoration :

Comme je suis un peu fainéante et que je n’aime pas trop le travail de la pâte à sucre, j’ai acheté un rouleau de pâte à sucre rose clair et bleu clair déjà étalée (on en trouve chez Zôdio et on ne va pas se mentir, c’est vachement pratique!).

Ensuite, il m’a fallu réaliser la licorne et son petit gâteau, le nœud ainsi que le support effet bois. Pour coller le tout, il suffit d’un peu d’eau et d’un pinceau fin. J’ai utilisé un cure-dent seulement pour faire tenir la tête sur le corps de la licorne.

Le gâteau se conserve à température ambiante car la pâte à sucre n’aime pas l’humidité du frigo.

Une mention spéciale à Damien, mon beau-frère qui a pris les photos de mon dessert ce jour-là. Merci 🙂