En ce premier dimanche de décembre, je vous présente un dessert que vous pourrez faire trôner fièrement au milieu de votre table à Noël: une bûche hyper régressive, aux saveurs de chocolat, caramel et cacahuète. J’ai réalisé ce dessert l’année dernière et ce fut une vraie réussite! Pour l’occasion, j’ai utilisé pour la première fois le moule Meringa de CuisineShop (10% de réduction avec le code SURPRISES), que je trouvais très élégant.

Pour la recette, je me suis inspirée de la tarte chocolat caramel et cacahuète du blog Les desserts de Julien (biscuit chocolat, caramel et mousse chocolat) et j’ai repris la recette de La pâte de Dom pour la ganache montée à la cacahuète. Elle se prépare avec un praliné cacahuète maison. Je vous rassure, ce n’est pas compliqué à faire, mais il vous faut un bon petit robot coupe. Mon cher et tendre le mange à la petite cuillère ce praliné! Ce fut un vrai supplice pour lui d’en laisser un peu pour la recette 😉

Sachez en plus, je n’aime pas la cacahuète, je n’en mange jamais. Oui, oui… En revanche, je trouve ça vraiment très sympa dans un dessert. C’est hyper gourmand! Mais pour éviter le côté trop sucré, j’ai choisi d’associer le caramel et la cacahuète à du chocolat noir plutôt qu’à du chocolat au lait.

Comme j’aime à le répéter, ne prenez pas peur à la lecture de la recette. Elle semble longue car je la détaille au maximum pour vous éviter de vous emmêler les pinceaux. Il faut simplement vous OR-GA-NI-SER! Exemple :

  • plusieurs jours avant : vous faites le praliné cacahuète,
  • 3 jours avant, vous faites l’insert de mousse au chocolat,
  • 2 jours avant, vous faites le socle biscuit/caramel/biscuit et vous préparez la ganache montée à la cacahuète,
  • la veille, vous montez la ganache comme une chantilly et vous procédez au montage de l’entremets.
  • le jour J, vous décorez votre entremets et vous le laissez au frais plusieurs heures avant la dégustation.

Alors, craquera, craquera pas? 😛

>> Pour une bûche de 25 cm de long (moule meringa, semelle à bûche, 10% de réduction avec le code SURPRISES)

Pour le praliné cacahuète (à faire en avance, il en restera) :

  • 225 g de cacahuètes non salées
  • 175 g de sucre
  • 37 g d’eau
  • un peu de vanille en poudre
  • de la fleur de sel

Torréfier les cacahuètes une dizaine de minutes dans un four préchauffé à 150°C (Vous pouvez en profiter pour torréfier également les cacahuètes qui seront utilisées dans la ganache montée, histoire de faire d’une pierre deux coups).

Porter à ébullition l’eau et le sucre à 118°c.

Hors du feu, verser les cacahuètes et bien mélanger jusqu’à ce que le sucre commence à devenir blanchâtre.

Remettre sur feu moyen et mélanger sans cesse jusqu’à ce que le sucre fonde à nouveau et caramélise. Le caramel doit prendre une couleur blond foncé et il ne doit plus rester de traces blanchâtres.

Étaler sur une feuille de papier sulfurisée et laisser refroidir 30 min.

Mixer avec un robot coupe jusqu’à obtenir une pâte. Cela prend un peu de temps, c’est normal.

Ajouter la fleur de sel et la poudre de vanille et mélanger une dernière fois.

Verser le praliné dans un pot stérilisé et conserver au réfrigérateur. Il peut se conserver jusqu’à 3 semaines (mais je vous garantis qu’il ne tiendra pas aussi longtemps :P)

Pour le biscuit au chocolat :

  • 3 œufs
  • 60 g de sucre
  • 38 g de miel d’acacia
  • 50 g de poudre d’amande
  • 60 g de farine
  • 15 g de cacao en poudre non sucré
  • 4,5 g de levure chimique
  • 1,5 g de sel
  • 60 g de crème liquide entière
  • 38 g de beurre

Préchauffer le four à 150°C.

Faire fondre le beurre aux micro-ondes.

Mettre tous les autres ingrédients dans un pichet (ou un récipient haut) et mixer à l’aide d’un mixeur plongeant.

Ajouter le beurre fondu et remixer pour bien homogénéiser la préparation.

Étaler 180 g de pâte dans un cadre de 22.5×22.5 cm posé sur un tapis en silicone, lui même posé sur une plaque perforée (idéalement). Faire cuire pendant 9 minutes environ.

Réaliser un deuxième biscuit en procédant de la même manière puis réserver les 2 biscuits pour le montage.

 

Pour le caramel crémeux :

  • 100 g de sucre en poudre
  • 165 g de crème liquide entière
  • 33 g de beurre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1 feuille de gélatine
  • 40 g de cacahuètes non salées

Faire tremper la feuille de gélatine dans de l’eau bien froide.

Faire un caramel à sec. Le décuire avec la crème bien chaude. Ajouter le beurre et la fleur de sel. Bien mélanger.

Ajouter la gélatine bien essorée.

Hacher grossièrement des cacahuètes grillées non salées. Mélanger les éclats de cacahuètes avec le caramel. Réserver à température ambiante en attendant le montage.

Pour le montage de l’insert chocolat caramel (à faire la veille) :

Découper le biscuit cacao afin d’obtenir un carré de 20×20 cm et le déposer dans un cadre de la même taille.

Couler le caramel sur le biscuit. Bien le répartir à l’aide d’une petite spatule coudée puis mettre au frais pendant 30 minutes.

Déposer ensuite le second biscuit cacao et appuyer légèrement.

Réserver au frais pendant 30 minutes puis détailler un rectangle légèrement plus petit que le socle de votre moule à bûche.

J’utilise un moule de 25×10 cm. J’ai donc découpé un rectangle de 20×9 cm puis un petit morceau de 4×9 cm. Mis bout à bout, j’obtiens un socle de 24×9 cm. Le morceau restant peut servir pour un autre dessert (ou pour le goûter).

Mettre au congélateur pendant au moins 12 heures (à vous de voir ce que vous faites de la petite bande supplémentaire).

Pour la mousse au chocolat noir (à faire la veille) :

  • 50 g de lait
  • 60 g de chocolat noir 65%
  • 95 g de crème liquide entière
  • 1 g de gélatine (1/2 feuille)

Faire tremper la feuille de gélatine dans de l’eau bien froide.

Faire chauffer le lait puis hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée.

Verser le lait directement sur les pistoles de chocolat noir. Laisser fondre pendant une minute puis mélanger avec un mixeur plongeant.

Fouetter la crème liquide entière mais ne la montez pas trop, elle doit être mousseuse.

Quand la ganache au chocolat noir est redescendue à 35°C, incorporer délicatement la crème montée.

Couler la mousse dans un insert. Réserver au congélateur pour la nuit.

Quand on regarde la coupe du gâteau, la mousse au chocolat prend quand même pas mal de place. Pour l’insert, j’ai utilisé un moule à mini bûches en silicone. Mais je pense que vous n’êtes pas obligé de le remplir à ras bord (selon sa taille bien sûr). Si je devais refaire ce dessert, je mettrai légèrement moins de mousse au chocolat.

 

Pour la ganache montée à la cacahuète (à faire la veille) :

  • 150 g de lait
  • 40 g de cacahuètes
  • 80 g de praliné cacahuète
  • 215 g de crème liquide entière
  • 50 g de chocolat blanc
  • 3 g de gélatine (une feuille et demie)

Faire tremper la gélatine dans de l’eau bien froide.

Faire chauffer le lait puis, hors du feu, ajouter les 40 g de cacahuètes que vous avez torréfiées puis mixées. Laisser infuser au moins 20 min à couvert.

Réaliser une ganache : faire fondre le chocolat blanc au bain-marie pour qu’il commence tout juste à fondre.

Passer le lait au chinois pour retirer les éclats de cacahuète et vérifier qu’il y a bien 150 g de lait. Si ce n’est pas le cas, compléter pour obtenir la bonne quantité. Remettre à chauffer.

Hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée.

Verser un tiers du lait parfumé à la cacahuète sur le chocolat blanc et mélanger pour réaliser une émulsion. Puis verser un deuxième tiers puis un troisième afin d’obtenir un mélange bien homogène.

Ajouter le praliné cacahuète maison et la crème liquide entière bien froide.

Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant, filmer au contact et réserver au frais pour la nuit.

Pour le montage :

Le lendemain, monter la ganache à la cacahuète comme une chantilly.

Couler la ganache montée dans le moule à bûche et bien remonter le long des parois avec une spatule pour un montage bien net.

Sortir l’insert du congélateur (la mousse au chocolat noir) et l’enfoncer délicatement dans la mousse, bien au centre.

Rajouter le restant de ganache montée à la cacahuète puis enfoncer le socle biscuit cacao / caramel onctueux / biscuit cacao.

Lisser la surface à l’aide d’une spatule.

Couvrir d’un papier film et réserver au congélateur pendant toute une nuit.

Pour la décoration :

  • un spray velours blanc
  • du caramel
  • des cacahuètes caramélisées

Soit vous avez investi dans un pistolet à peinture (qui ne sert à qu’à ça, évidemment), soit vous faites comme moi et vous utilisez des bombes velours toutes prêtes. Mais attention, peu importe ce que vous utilisez, il y a quelques règles à respecter si vous ne voulez pas repeindre votre intérieur!

Sortir l’entremets du congélateur et le déposer sur une grille.

L’idéal est de protéger votre zone de travail (comme vous pouvez). Personnellement, je pulvérise mon entremets directement dans le lave-vaisselle, c’est plutôt pratique.

Pulvériser une fine couche à une distance de 30-40 cm.

Décorer comme vous le souhaitez et laisser décongeler 6-7 heures au réfrigérateur.

 

Imprimer la recette Imprimer la recette

Partagez cet article :
error0

91 Comments

  • Jean Louis feriel dit :

    Très sympa votre bûche. Je pense la faire pour noël. Combien de temps peut on la faire d avance en laissant au congélateur ? Quand vous dites moule à mini bûche pour l insert c est un moule à bûche individuelle ? Merci à vous ;))

  • ADELINE CORNU dit :

    Bonsoir ! Encore une recette d’entremet qui me tente beaucoup …
    Je voudrais savoir par combien de personnes il peut se faire dévorer …😊😊😊

  • sotis dit :

    rhooooo elle est hyper gourmande ta buche!!!! bisous

  • sotis dit :

    petite question sur le spray velours, est ce qu’on peu pulvériser la buche et la remettre au congélateur? je voudrais faire mes buches à l’avance pour les fêtes , merci

  • Martin dit :

    Bonsoir dans votre recette de ganache vous parlez de 250 g de lait alors que dans les ingrédients vous stipulez 150 g qu’elle est la quantité exacte? puis la préparer 2 semaines avant et la conserver au congélateur filmer ? Merci de votre réponse et de vos excellentes recettes

  • Archange dit :

    Bonjour. Vous parlez d’un 2e biscuit pour recouvrir le caramel. Mais vous ne précisez pas dans la recette de faire 2 biscuits (seulement un cadre de 22×22); Je ne comprends pas le montage de cette base….

  • Alix dit :

    Sublime, bravo, encore une réussite.

  • ADELINE CORNU dit :

    Coucou je voudrais savoir pour la ganache montée si il faut laisser infuser les cacahuète dans le lait mixées à couvert sur feu ou sur feu éteint ? Merci beaucoup !!!!🤗🤗🤗

  • Diane dit :

    Bonjour, merci pour cette recette gourmande ! J’ai une question sur votre utilisation du spray velours (suite à une mauvaise experience) : le chauffez-vous au bain marie avant utilisation ou bien pulvérisez- vous directement l’entremet congelé ? Merci beaucoup !

  • Psycocci dit :

    recette réalisée… je n’avais de pas de cacahuètes.. du coup, j’ai fait mon praliné avec des noix de pécan et noix de cajou… c’est délicieux. J’ai aussi refait un caramel crémeux, mélangé à une crème montée,pour faire un mousse pour la déco. verdict à Noël !

  • Enilec dit :

    Je l’ai testée aujourd’hui pour mes collègues dans une gouttière à bûche classique, elle est parfaite ! Légère pas trop sucrée mais gourmande quand même… Et ce caramel coulant un délice ! Je pense la mettre sur ma table de réveillon !

  • Laurence dit :

    Bonjour, cette recette me donne très envie! Mais pour l’heure, ce sera votre entremet mangue coco kalamansi (gros coup de coeur ! ) qui sera à l’honneur en forme de buche à noël dans le moule meringue. J’étais partie à la base sur un glaçage jaune comme la version entremet couronne, mais je vois qu’avec ce moule, les buches sont toujours floquées. Y a t-il une raison? Pensez vous qu’avec ce moule un glaçage sera esthétique également? Merci pour votre réponse !

    • En effet, j’aurais plus tendance à floquer un entremets fait avec ce moule. Il n’y a pas de creux dans lesquels le glaçage miroir pourrait stagner donc c’est possible. Par contre, je suis presque certaine que votre glaçage sera plus « transparent » au niveau des pointes sur le dessus.

      • Céline dit :

        Bjr je viens de réaliser la ganache montée à la cacahuete mais je narrive pas à la monter en chantilly. Est ce parce que jai zappé l’étape nuit au frais ? Je fais la bûche pour le reveillon demain soir je voulais essayer de gagner un peu de temps :/ help

  • corinne dit :

    Bonjour
    Avez vous déjà testé cette recette avec de l’agar agar à la place de la gélatine ?
    Besoin de conseil également pour la ganache montée que je n’ai essayé qu’une fois et qui s’est transformée en beurre….
    Merci

  • Doudou dit :

    Bonjour tout d’abord bravo cette Buche à l’air succulente ! J’ai une question qui peu paraître un peu bête Mais je ne comprend pas lorsque vous parlez de mettre les 40g de cacahuète torréfiés et mixé (c’est Aussi un praliné ?) puis on ajoute encore 80g praliné en fin de recette?

  • Alexaoua dit :

    Bonjour, Je vais tenter cette recette pour le réveillon de Noël. Elle a l’air très gourmande ! J’adore.

    Par contre je n’ai pas de thermomètre de cuisine. comment savoir visuellement pour le caramel du praliné que nous sommes à la bonne température ?
    Merci d’avance de votre réponse et bonnes fêtes de fin d’année

  • VALÉRIE dit :

    Bonjour ! Pour la ganache, vous écrivez 150gr de lait dans les ingrédients puis dans la recette 250gr ? Quel sont les bonne quantité svp

  • Dounia dit :

    Merci en tout cas j’adore l’idée ! Passez de Bonnes fêtes 🎉

  • Marie viale dit :

    Bonjour,
    Combien d heures sont necessaires pour la decongelation svp ?

    Vaut il mieux la floqué quand elle est encore congelée ou juste avant de la servir ?

    Je vous remercie pour votre aide 😉

    Marie

    • Bonjour, la réponse à vos 2 questions sont dans l’article 😉
      Le glaçage ou le flocage se fait toujours sur un entremets qui sort du congélateur. Ensuite il faut compter 5 à 6 h de décongélation. Bonnes fêtes !

      • corinne dit :

        Bûche réussie mais qui aurait mérité legerement plus de consistance. Tres légère en bouche.
        Par contre j ai remplacé le biscuit par une dacquoise car je sentais trop le goût du miel que je n aime pas.
        Visuel top

  • Anne Wdowiak dit :

    Bonjour, n’ayant pas de moule à bûche, est-il possible de faire cette bûche façon entremet dans un moule à manquer rond?
    Merci pour cette recette!

  • Jean Louis feriel dit :

    J ai fait cette bûche pour Noël et elle a bien plu elle a été bien réussie. Je l ai fait dans un moule à bûche normal et ai fait un glaçage blanc (dont j ai trouvé la recette dans le descriptif d une autre de vos buches) cela a tres bien rendu aussi . Merci pour cette recette qui change du classique ;))

    • Hara dit :

      Bonjour, pouvez vous m’ aider puisque vous avez deja fait la recette ? La ganache montee ca marche avec seulement 50g de chocolat blanc ? ca me semble une quantite tres petite…
      Excusez moi pour mes fautes mais je suis Grecque…

  • Jo Anne dit :

    Elle est vraiment gourmande cette bûche Réalisée hier, tout le monde a adoré.
    J’ai juste mis 2 feuilles de gélatine au lieu d’une et demie pour la ganache montée et comme j’avais peu de temps j’ai monté la crème pour la ganache et rajouté le mélange lait +praliné cacahuètes. D’ailleurs ce praliné .. Un pur délice
    L’astuce du lave vaisselle pour pulvériser la bombe velours… du génie 😊
    Merci pour le partage, la recette est rentrée direct dans mes favoris

  • Sev dit :

    Bravo et merci pour le partage de cette recette, j’ai pris beaucoup de plaisir à la réaliser et les invités à la déguster ! J’ai adapté quelques quantités et remplacé les biscuits chocolat par un sablé vanille associé à un succès noisette, comme pour la bûche pirouette cacahuètes de Christophe Felder. Meilleurs voeux gourmands pour 2019 !

    lapetitecuisinedeschafouineries.blogspot.com/2019/01/buche-cahouete.html?m=1

  • Hara dit :

    Bonjour,
    Merci pour votre recette. Pour la ganache montee on utilise seulement 50g de chocolat blanc ? ca me parait peu… Je veu realise la recette ce week end alors j’ aprecierais votre reponse immediat.
    Je vous remercie en avance.
    P.S escusez moi de mes fautes me je suis Grecque.

  • Audrey dit :

    Bonjour,
    J’ai réalisé cette bûche à Noel qui a été un vrai succès.
    J’aimerai refaire la ganache montée mais à un autre goût comme par exemple Oreo. Vous pensez quand remplaçant le praliné cacahuète et les cacahuètes par la mousse des oreo (en adaptant les proportions bien sur) le rendu pourrait-être bien ?
    En vous remerciant par avance,
    Audrey

  • Manon dit :

    Bonjour votre recette à l’air vraiment délicieuse je serais bien tentée de la réaliser pour noël seulement la recette est pour moi une véritable énigme… quand je lis l’organisation de votre recette elle ne correspond pas au déroulé de la recette
    En effet la majorité de vos préparations sont à faire la veille alors que sur l’organisation ça commence 3 jours avant ( sauf le praliné ) est t’il possible d’avoir un planning plus précis
    Merci de votre aide ☺️

    • En effet, en début d’article, je donne un EXEMPLE d’organisation, pour montrer qu’il est tout à fait possible de s’organiser sur plusieurs jours. Dans le déroulé de la recette, j’indique ce qui est indispensable, c’est le minimum. Exemple l’insert de mousse au chocolat doit être fait au minimum la veille (puisqu’elle doit être congelée) mais vous pouvez tout aussi bien la réaliser 2 jours avant ou 3 ou 4… puisqu’elle reste au congélateur. En espérant que cela vous éclaire un peu plus.

  • Cindy dit :

    Bonjour, je souhaiterais réaliser votre bûche mais sans flocage. A votre avis, vu la consistance de la bûche vaut-il mieux que je la fasse dans un moule avec tapis à reliefs ou que je fasse un glaçage?

  • Cecile dit :

    Bonjour,
    J’aimerais me lancer pour réaliser votre bûche qui a l’air très appétissante et je me demande si les proportions données pour le biscuit au chocolat conviennent pour réaliser un ou les deux biscuits. Sachant qu’il en faut deux pour le montage, faut il prévoir le double des ingrédients notés dans la recette?
    Merci par avance pour votre réponse. Et merci pour ce beau partage culinaire.

  • Julie dit :

    Bonjour, bûche en cours de réalisation et là, c’est le drame : j’ai oublié d’acheter du chocolat blanc… Est-il possible de faire la ganache montée avec du chocolat au lait ? Quelqu’un a déjà testé ? Merci de sauver ma bûche !

    • Il est possible de faire une ganache montée chocolat au lait seulement, ce n’est plus du tout la recette. Le résultat sera très différent quand même. De plus, les quantités de chocolat peuvent varier selon qu’il est noir, lait ou blanc (par rapport au pourcentage de cacao) mais je ne pourrai pas vous en dire plus.

      • Julie dit :

        Verdict après dégustation : très bon avec du chocolat au lait. J’ai acheté du chocolat blanc et j’ai relancé une bûche pour le 31, je pourrai faire le comparatif 😇

  • Marro dit :

    Bonjour,

    Je suis en train de faire votre recette. Je ne comprend pas à quel moment je dois utiliser le praliné ? Je suis en train de préparer pour faire le caramel crémeux et j’ai beau relire la recette je ne vois pas quand utilisé mon praliné. Quelqu’un peut m’aider. ?

  • Justine Banaszak dit :

    Bonjour, je vais réaliser cette recette pour noël. J’avais juste une petite question. Ma ganache à la fin ma préparation est liquide, c’est normal ? Ce n’est que demain qu’elle aura durci et qu’il faudra la monter ? 
    Merci d’avance 😊

  • Ari dit :

    Bonjour,
    La ganache montée à la cacahuète est-elle censée « monter » autant qu’une chantilly ? Parce que je viens d’essayer et elle est restée très « crème ». Je l’ai battue au maximum et l’ai arrêtée juste avant qu’elle ne tourne au beurre.
    La bûche est au congel mais je crains le démoulage…

  • Olivia dit :

    Bonjour,

    J’ai choisit cette buche pour Noël, cependant je pense avoir un problème.
    L’appareil à ganache montée me paraît très liquide avant le passage au frais d’une nuit (même consistance que du lait) est ce normal ?
    J’ai l’impression que même en la fouettant elle ne changera pas de consistance..

  • Cécile dit :

    Bonsoir, je suis en trin de réaliser cette recette, je suis au montage et la ganache ne monte pas 😢…
    Comment puis-je la rattraper svp?

    Merci d’avance

    • Avez-vous bien laissé la ganache reposer au frais toute la nuit? Elle ne montera pas comme une chantilly. Je l’ai faite hier justement, elle est rester assez crémeuse (elle ne tenait pas dans les fouets).

      • Audrey dit :

        Ici j’ai rencontré le même souci. Du coup, j’ai fait une chantilly et je l’ai mélangée à la préparation de ganache. Par contre, j’ai très peur que la quantité de gélatine ne suffise pas et que ça soit la cata’ à la décongélation. Je me tâte alors à manger la bûche glacée 😀

      • Cécile dit :

        Bonjour, oui je l’avais laissé toute la nuit et la journée de lundi… j’ai rajouter une feuille de gélatine… la texture avait une meilleure tenue mais semblait un peu gélatineuse mais finalement ça ne se ressentait pas en bouche.

  • Géraldine dit :

    Bonjour, bûche réalisée pour Noel. Vraiment super et vos explications font toute la différence. Ma mousse chocolat était moyenne (la température du chocolat devait être trop basse quand j’ai ajouté la crème). Encore une de vos recettes réalisées. J’ai maintenant un classeur rien que pour vos recettes lol.
    Encore merci. Bonnes fêtes de fin d’année

  • Clélie dit :

    Très bonne recette, après avoir teste deux de tes bûches, j’ai remarqué que les mousses ne tenaient pas comme sur les photos (après 6 ou 7 heures de décongelage) faut il servir direct après le congélateur pour avoir un rendu net et précis?

  • sandrine dit :

    Bonjour ou trouver les insert et moules pour faire cette buche merci

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.