En ce premier dimanche de décembre, je vous présente un dessert que vous pourrez faire trôner fièrement au milieu de votre table à Noël: une bûche hyper régressive, aux saveurs de chocolat, caramel et cacahuète. J’ai réalisé ce dessert l’année dernière et ce fut une vraie réussite! Pour l’occasion, j’ai utilisé pour la première fois le moule Meringa de CuisineShop (10% de réduction avec le code SURPRISES), que je trouvais très élégant.

Pour la recette, je me suis inspirée de la tarte chocolat caramel et cacahuète du blog Les desserts de Julien (biscuit chocolat, caramel et mousse chocolat) et j’ai repris la recette de La pâte de Dom pour la ganache montée à la cacahuète. Elle se prépare avec un praliné cacahuète maison. Je vous rassure, ce n’est pas compliqué à faire, mais il vous faut un bon petit robot coupe. Mon cher et tendre le mange à la petite cuillère ce praliné! Ce fut un vrai supplice pour lui d’en laisser un peu pour la recette 😉

Sachez en plus, je n’aime pas la cacahuète, je n’en mange jamais. Oui, oui… En revanche, je trouve ça vraiment très sympa dans un dessert. C’est hyper gourmand! Mais pour éviter le côté trop sucré, j’ai choisi d’associer le caramel et la cacahuète à du chocolat noir plutôt qu’à du chocolat au lait.

Comme j’aime à le répéter, ne prenez pas peur à la lecture de la recette. Elle semble longue car je la détaille au maximum pour vous éviter de vous emmêler les pinceaux. Il faut simplement vous OR-GA-NI-SER! Exemple :

  • plusieurs jours avant : vous faites le praliné cacahuète,
  • 3 jours avant, vous faites l’insert de mousse au chocolat,
  • 2 jours avant, vous faites le socle biscuit/caramel/biscuit et vous préparez la ganache montée à la cacahuète,
  • la veille, vous montez la ganache comme une chantilly et vous procédez au montage de l’entremets.
  • le jour J, vous décorez votre entremets et vous le laissez au frais plusieurs heures avant la dégustation.

Alors, craquera, craquera pas? 😛

>> Pour une bûche de 25 cm de long (moule meringa, semelle à bûche, 10% de réduction avec le code SURPRISES)

Pour le praliné cacahuète (peut se faire en avance, il en restera) :

  • 225 g de cacahuètes non salées
  • 175 g de sucre
  • 37 g d’eau
  • un peu de vanille en poudre
  • de la fleur de sel

Torréfier les cacahuètes une dizaine de minutes dans un four préchauffé à 150°C (Vous pouvez en profiter pour torréfier également les cacahuètes qui seront utilisées dans la ganache montée, histoire de faire d’une pierre deux coups).

Porter à ébullition l’eau et le sucre à 118°c.

Hors du feu, verser les cacahuètes et bien mélanger jusqu’à ce que le sucre commence à devenir blanchâtre.

Remettre sur feu moyen et mélanger sans cesse jusqu’à ce que le sucre fonde à nouveau et caramélise. Le caramel doit prendre une couleur blond foncé et il ne doit plus rester de traces blanchâtres.

Étaler sur une feuille de papier sulfurisée et laisser refroidir 30 min.

Mixer avec un robot coupe jusqu’à obtenir une pâte. Cela prend un peu de temps, c’est normal.

Ajouter la fleur de sel et la poudre de vanille et mélanger une dernière fois.

Verser le praliné dans un pot stérilisé et conserver au réfrigérateur. Il peut se conserver jusqu’à 3 semaines (mais je vous garantis qu’il ne tiendra pas aussi longtemps :P)

Pour le biscuit au chocolat :

  • 3 œufs
  • 60 g de sucre
  • 38 g de miel d’acacia
  • 50 g de poudre d’amande
  • 60 g de farine
  • 15 g de cacao en poudre non sucré
  • 4,5 g de levure chimique
  • 1,5 g de sel
  • 60 g de crème liquide entière
  • 38 g de beurre

Préchauffer le four à 150°C.

Faire fondre le beurre aux micro-ondes.

Mettre tous les autres ingrédients dans un pichet (ou un récipient haut) et mixer à l’aide d’un mixeur plongeant.

Ajouter le beurre fondu et remixer pour bien homogénéiser la préparation.

Étaler 180 g de pâte dans un cadre de 22.5×22.5 cm posé sur un tapis en silicone, lui même posé sur une plaque perforée (idéalement). Faire cuire pendant 9 minutes environ.

Réaliser un deuxième biscuit en procédant de la même manière puis réserver les 2 biscuits pour le montage.

 

Pour le caramel crémeux :

  • 100 g de sucre en poudre
  • 165 g de crème liquide entière
  • 33 g de beurre
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1 feuille de gélatine
  • 40 g de cacahuètes non salées

Faire tremper la feuille de gélatine dans de l’eau bien froide.

Faire un caramel à sec. Le décuire avec la crème bien chaude. Ajouter le beurre et la fleur de sel. Bien mélanger.

Ajouter la gélatine bien essorée.

Hacher grossièrement des cacahuètes grillées non salées. Mélanger les éclats de cacahuètes avec le caramel. Réserver à température ambiante en attendant le montage.

Pour le montage de l’insert chocolat caramel (à faire la veille) :

Découper le biscuit cacao afin d’obtenir un carré de 20×20 cm et le déposer dans un cadre de la même taille.

Couler le caramel sur le biscuit. Bien le répartir à l’aide d’une petite spatule coudée puis mettre au frais pendant 30 minutes.

Déposer ensuite le second biscuit cacao et appuyer légèrement.

Réserver au frais pendant 30 minutes puis détailler un rectangle légèrement plus petit que le socle de votre moule à bûche.

J’utilise un moule de 25×10 cm. J’ai donc découpé un rectangle de 20×9 cm puis un petit morceau de 4×9 cm. Mis bout à bout, j’obtiens un socle de 24×9 cm. Le morceau restant peut servir pour un autre dessert (ou pour le goûter).

Mettre au congélateur pendant au moins 12 heures (à vous de voir ce que vous faites de la petite bande supplémentaire).

Pour la mousse au chocolat noir (à faire la veille) :

  • 50 g de lait
  • 60 g de chocolat noir 65%
  • 95 g de crème liquide entière
  • 1 g de gélatine (1/2 feuille)

Faire tremper la feuille de gélatine dans de l’eau bien froide.

Faire chauffer le lait puis hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée.

Verser le lait directement sur les pistoles de chocolat noir. Laisser fondre pendant une minute puis mélanger avec un mixeur plongeant.

Fouetter la crème liquide entière mais ne la montez pas trop, elle doit être mousseuse.

Quand la ganache au chocolat noir est redescendue à 35°C, incorporer délicatement la crème montée.

Couler la mousse dans un insert. Réserver au congélateur pour la nuit.

Quand on regarde la coupe du gâteau, la mousse au chocolat prend quand même pas mal de place. Pour l’insert, j’ai utilisé un moule à mini bûches en silicone. Mais je pense que vous n’êtes pas obligé de le remplir à ras bord (selon sa taille bien sûr). Si je devais refaire ce dessert, je mettrai légèrement moins de mousse au chocolat.

 

Pour la ganache montée à la cacahuète (à commencer la veille) :

  • 150 g de lait
  • 40 g de cacahuètes
  • 80 g de praliné cacahuète
  • 215 g de crème liquide entière
  • 50 g de chocolat blanc
  • 3 g de gélatine (une feuille et demie)

Faire tremper la gélatine dans de l’eau bien froide.

Faire chauffer le lait puis, hors du feu, ajouter les 40 g de cacahuètes que vous avez torréfiées puis mixées. Laisser infuser au moins 20 min à couvert.

Réaliser une ganache : faire fondre le chocolat blanc au bain-marie pour qu’il commence tout juste à fondre.

Passer le lait au chinois pour retirer les éclats de cacahuète et vérifier qu’il y a bien 150 g de lait. Si ce n’est pas le cas, compléter pour obtenir la bonne quantité. Remettre à chauffer.

Hors du feu, ajouter la gélatine bien essorée.

Verser un tiers du lait parfumé à la cacahuète sur le chocolat blanc et mélanger pour réaliser une émulsion. Puis verser un deuxième tiers puis un troisième afin d’obtenir un mélange bien homogène.

Ajouter le praliné cacahuète maison et la crème liquide entière bien froide.

Mixer à l’aide d’un mixeur plongeant, filmer au contact et réserver au frais pour la nuit.

Pour le montage :

Le lendemain, monter la ganache à la cacahuète comme une chantilly.

Couler la ganache montée dans le moule à bûche et bien remonter le long des parois avec une spatule pour un montage bien net.

Sortir l’insert du congélateur (la mousse au chocolat noir) et l’enfoncer délicatement dans la mousse, bien au centre.

Rajouter le restant de ganache montée à la cacahuète puis enfoncer le socle biscuit cacao / caramel onctueux / biscuit cacao.

Lisser la surface à l’aide d’une spatule.

Couvrir d’un papier film et réserver au congélateur pendant toute une nuit.

Pour la décoration :

  • un spray velours blanc
  • du caramel
  • des cacahuètes caramélisées

Soit vous avez investi dans un pistolet à peinture (qui ne sert à qu’à ça, évidemment), soit vous faites comme moi et vous utilisez des bombes velours toutes prêtes. Mais attention, peu importe ce que vous utilisez, il y a quelques règles à respecter si vous ne voulez pas repeindre votre intérieur!

Sortir l’entremets du congélateur, le démouler et le déposer sur une grille.

Personnellement, j’ai arrêté de pulvériser dans mon lave-vaisselle car ça laissait quand même des traces après lavage. Et là, nous avons un nouveau lave-vaisselle alors on va en prendre soin. J’utilise ce que j’ai sous la main pour protéger le plan de travail (carton, emballage, sac en plastique ou papier sulfu…)

Pulvériser une fine couche à une distance de 30-40 cm.

Décorer comme vous le souhaitez et laisser décongeler 6-7 heures au réfrigérateur.

 

Imprimer la recette Imprimer la recette

Partagez cet article :
error0

113 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.