La semaine précédente a été des plus intenses. Entre mon inspection (je suis professeur des écoles) et mon excursion au Mont-Saint-Michel pour participer à une battle culinaire entre blogueuses (je vous en reparle très vite!), je n’ai pas eu beaucoup de temps à consacrer à mon blog. Sans parler de mon état de santé médiocre du moment, lié, sans aucun doute, à ces 2 évènements…

La météo fait des siennes mais qu’à cela ne tienne, je vous propose aujourd’hui une recette exotique (remarquez comme j’en suis devenue fan!). Une recette tirée de mon dernier livre « Tartes gourmandissimes » d’Eric Kayser. C’est lors d’un chouette après-midi pâtisserie entre copines que ce dessert a été réalisé! Nous avons simplement apporté un petit changement à la recette originale puisque le financier citron coco a été remplacé par une recette testée et approuvée sur le blog, la dacquoise coco citron vert. Nous avons pourtant réalisé la recette du financier à la lettre mais le résultat était franchement décevant. La dacquoise est toute aussi bonne 🙂

Un dessert hyper frais et équilibré, qui fait du bien en ce moment avec ce temps maussade. Je l’ai d’ailleurs réalisé une nouvelle fois depuis, pour mes collègues et je ne suis pas à l’abri de recommencer ^^

>> Pour un cercle de 22 cm de diamètre (8 personnes)

Pour la dacquoise coco citron vert :

  • 75 g de sucre glace
  • 75 g de noix de coco râpée
  • 15 g de fécule de mais
  • 100 g de blanc d’œufs
  • 30 g de sucre
  • le zeste d’un citron vert

Préchauffer le four à 200°C.

Battre les blancs en neige, en ajoutant le sucre en 3 fois, jusqu’à  la consistance d’ une meringue.

Tamiser le sucre glace, la maïzena et la noix de coco et ajouter le zeste de citron vert.

Incorporer les poudres aux blancs en mélangeant délicatement.

Mettre la préparation dans une poche à douille, couper l’extrémité (1 cm d’ouverture) et pocher un  disque de dacquoise de 22 cm de diamètre (voire 1 ou 2 cm plus grand car j’aime bien le retailler ensuite).

Saupoudrer de sucre glace à l’aide d’un tamis.

Cuire 10 à 15 minutes. La dacquoise doit être sèche au touché et légèrement dorée.

Laisser refroidir sur une grille.

Pour la chantilly fruit de la passion :

  • 100 g de crème liquide entière
  • 30 g de mascarpone
  • 10 g de sucre glace
  • 20 g de pulpe de fruit de la passion (ou de jus, si vous n’aimez pas les graines)

Placer le saladier et les fouets du batteur électrique au congélateur pendant au moins 15 minutes.

Verser la crème et le mascarpone dans le saladier et commencer à fouetter à vitesse moyenne, puis lorsque la crème commence à se raffermir un peu, augmenter la vitesse. Au fur et à mesure, la crème commence à monter et à se raffermir.

Vérifier de temps en temps où en est votre crème en arrêtant votre batteur et en regardant la consistance de la crème. Elle est prête à partir du moment où elle est complètement figée. Si vous retournez votre saladier, elle ne doit pas tomber. Attention à ne pas trop battre la crème, vous risquerez d’obtenir du beurre. Il faut donc savoir s’arrêter à temps.

N’oubliez pas d’ajouter le sucre glace et la pulpe (ou le jus) de fruit de la passion lorsque la crème est presque montée.

Réserver au frais en attendant le montage.

 

Pour le montage :

  • 1 mangue (200 g de chair)
  • un peu de pulpe de fruit de la passion
  • des zestes de citron vert
  • un quart de fruit de la passion
  • des copeaux de noix de coco

Peler la mangue, la dénoyauter et couper la chair en cubes. Ajouter un peu de pulpe de fruit de la passion, mélanger et réserver.

Sur le disque de dacquoise coco citron vert, étaler la chantilly au fruit de la passion, bien répartir la chantilly en une couche uniforme. Pour cette étape, je me suis aidée d’un cercle.

Déposer sur la chantilly les cubes de mangue de façon uniforme.

Zester un citron vert, déposer le quart de fruit de la passion et les copeaux de noix de coco et déguster sans (trop) attendre.

Imprimer la recette Imprimer la recette

Partagez cet article :
error0

3 Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.