Layer cake chocolat praliné { licorne }

gateau-licorne02Voilà une recette qui attendait sagement d’être publiée… Ce gâteau était mon petit défi de l’été dernier pour l’anniversaire de ma nièce qui fêtait ses 6 ans. Elle voulait absolument quelque chose en rapport avec une licorne, évidemment! Pour ceux qui me connaissent un peu, vous savez que la pâte à sucre, ce n’est pas trop mon truc. N’ayant pas une imagination débordante quand il s’agit de cake design, je m’inspire énormément de ce que je peux voir sur internet. Pour ce gâteau, j’ai reproduit le visuel d’un gâteau licorne réalisé par Lucile’s Cake Creations (trop mignonne cette petite licorne qui dévore le p’tit gâteau, non?).

Quant à la recette, c’est chez ma copine Tiphaine (Titi la toquée) que je suis allée chercher l’inspiration. Si vous ne connaissez pas encore le blog de Tiphaine, je vous conseille vivement d’aller y jeter un oeil. C’est une jeune femme adorable et bourrée de talent. Pour preuve, elle vient de remporter la finale régionale (Ile-de-France) dans l’émission Les rois du gâteau 🙂 Elle aussi réalisait un layer cake licorne l’été dernier. On s’est ainsi soutenu de la décoration du cake board jusqu’au montage final du dessert!

Pour les saveurs, je suis partie sur un molly cake au chocolat, imbibé d’un sirop à la vanille pour avoir du moelleux et garni d’une ganache praliné, bien gourmande et pour la petite touche rigolote, j’ai monté mon gâteau comme une piñata avec des smarties à l’intérieur. Effet whaou garanti pour les enfants 🙂

Quant à la décoration, ça prend du temps… comme on fêtait l’anniversaire en Normandie, j’avais préparé les éléments de décors en pâte à sucre en amont (c’est mieux de toute façon, ils doivent sécher) ainsi que le molly cake qui se réalise la veille voire 2 jours avant. Idem pour les ganaches. Bref, ile ne me restait plus qu’à faire le montage le jour J, ce qui est franchement appréciable quand on n’est pas dans sa propre cuisine.

C’est un gâteau qui a été apprécié par les petits comme par les grands. Ma nièce avait un large sourire sur son visage en découvrant SON gâteau. Ca vaut tout l’or du monde <3

gateau-licorne08

Lire la suite

Bavarois chocolat noir et framboise d’Imane

coeur-chocolat-framboise03 Cette recette et ce moule en particulier, je l’avais repéré il y a 4 ans maintenant. Quand Imane du Meilleur Pâtissier avait proposé un magnifique entremets en forme de cœur avec un glaçage miroir rose à tomber par terre! Il avait d’ailleurs épaté les chefs, autant pour le visuel que pour le goût. Je m’étais promis de le tester un jour… et je m’étais équipée du fameux moule. Simplement, je ne pensais pas que tant de temps serait passé avant de le réaliser.

La Saint-Valentin approchant, je me suis dit que l’occasion était toute trouvée pour enfin me lancer dans la réalisation de ce dessert. Comme vous l’avez compris, je me suis largement inspirée de la recette d’Imane. J’ai simplement ajouté un confit de framboise à l’intérieur des framboises fraiches. Il n’y a pas de croustillant particulier dans ce dessert mais je vous conseille de chablonner votre biscuit au chocolat pour apporter une légère touche de croquant. C’est simple et efficace.

Clairement, ce dessert est fait pour les amoureux du chocolat noir et de la framboise. Je n’ai jamais été très fan de cette association, que voulez-vous! Mais je suis toujours partante pour me laisser convaincre. Verdict? C’est un peu trop fort en chocolat pour moi. Ici, j’ai pourtant utilisé un chocolat noir à 65% de cacao (l’Inaya de Cacao Barry), rien de trop corsé donc. En même temps, je suis une addict du chocolat au lait… Quant à la framboise, j’apprends à l’apprécier depuis peu. Bref, vous l’aurez compris, ce dessert ne rentre pas dans mon top 3 pour des raisons personnelles (n’étant ni fan de chocolat noir ni fan de framboise, je partais de loin). Mais je sais qu’il saura plaire à tous les amateurs de cette fameuse association. En plus, il est peu sucré, parfait pour terminer un bon repas.

Et vous, que comptez-vous préparer pour votre chéri(e)?

Lire la suite

Crêpes ultra faciles

crepes-faciles01Je ne vous apprends rien, la Chandeleur, c’est demain! Alors, je ne sais pas vous mais moi, j’adore les crêpes! Chandeleur ou pas d’ailleurs, c’est tellement simple à faire et tellement bon que je n’ai pas besoin d’une occasion particulière pour en manger. Ceci dit, faut bien dire que de savoir que je ne serai pas la seule à manger des crêpes demain me fait vachement moins culpabiliser.

J’avais déjà publié la recette des crêpes de Christophe Michalak, une excellente recette. Là, je vous propose la recette de base, sans chichis, ultra simple à faire. Clairement, ça prend 5 minutes à faire. Le plus long, c’est de faire reposer la pâte et encore, parfois je zappe cette étape (selon ma capacité à patienter jusqu’à la dégustation ^^)

J’ai préparé ces crêpes pour mes collègues demain. Le petit truc tout bête qui pourrait presque nous faire oublier qu’on bosse demain matin! J’ai préparé également de la confiture de lait pour changer du Nutella. Encore une chose super simple à faire: vous prenez une boîte de lait concentré et, sans l’ouvrir, vous la faites cuire un certain temps selon la méthode employée:

  • à la casserole : 2h30
  • à la cocotte minute : 40 minutes
  • au Cookéo : 25 minutes (c’est ce que j’ai fait)

Voilà donc une recette hyper simple à faire dont on ne se lasse pas, que l’on soit petit ou grand. Et vous, vous les aimez comment vos crêpes? 🙂

crepes-faciles04   crepes-faciles05

Lire la suite

Petits entremets banane, chocolat et cacahuète

entremets-banane-chocolat-cacahuète02Ce petit dessert est un « reste » de la bûche de Noël « Comme un snickers ». C’est d’ailleurs une recette qui a rencontré un franc succès sur les réseaux sociaux et vous avez été nombreux à me montrer vos réalisations après les fêtes, je vous en remercie 🙂 Je n’aime pas gâcher et comme j’ai souvent peur de manquer, il me reste toujours un peu de ci ou un peu de ça. Sans savoir ce que je pourrais en faire, je congèle… au cas où.

Ces petits entremets sont une variante puisque j’y ai ajouté un insert avec des bananes caramélisées (et flambées au rhum théoriquement mais je n’ai pas réussi cette étape :P). On retrouve donc le crémeux cacahuète accompagné de bananes caramélisées mais aussi la mousse au chocolat noir, la ganache montée à la cacahuète, le biscuit chocolat, le croustillant cacahuète et le caramel onctueux. Bref, si vous avez aimé la bûche Snickers, il y a de fortes chances que ce dessert vous plaise! La banane se marie hyper bien avec l’ensemble et apporte beaucoup de gourmandise. J’ai trouvé ça très sympa.

Pour rappel, je m’étais inspirée du blog Les desserts de Julien et La pâte de Dom pour réaliser la bûche. Quant à l’insert à la banane, j’ai également piqué l’idée à Julien.

Lire la suite

Cake à la banane inspiré de Christophe Michalak

cake à la bananeVous n’aviez rien de prévu pour le goûter de demain? Alors, j’ai comme une petite idée! En plus, si ça se trouve, vous avez 2-3 bananes bien mûres limite noires qui trainent et vous ne savez pas quoi en faire. Perso, les bananes ultra mûres, je ne peux pas les manger comme ça donc elles finissent toujours en cake. J’ai déjà fait quelques cakes bananes chocolat, c’est super bon et bête comme chou à faire. Là, je ne voulais pas y mettre de chocolat. Et puis, je suis tombée sur la recette du cake à la banane de Christophe Michalak. Il m’en fallait pas plus pour tester.

Par rapport à la recette du chef, j’ai diminué la dose de  sucre. Honnêtement, 200g, ça me paraissait beaucoup. J’ai testé avec 150g et c’était très bien. J’ai pris du sucre muscovado, pour plus de goût. Rien à voir avec le sucre blanc voire même la cassonade. On en trouve évidemment en magasin bio mais pas seulement. On peut aussi en trouver en supermarché (Daddy commercialise un sucre appelé « la poudre à Maurice », une sorte de cassonade corsée mais qui s’apparente clairement à du sucre muscovado).

Autre petit changement, je n’ai pas fait le crumble qui allait sur le cake. Je voulais aller au plus vite et au plus simple. Pour ceux qui souhaitent tout de même ajouter un petit crumble dessus, il vous suffira de mélanger 40g de sucre glace, de poudre d’amande, de beurre et de farine. Une fois la pâte bien sablée, il faut parsemer le cake de ce crumble. J’essaierai à l’occasion, ça doit pas être mauvais 😀

J’ai 3 bananes qui dépérissent… je ne suis pas à l’abri de recommencer cette recette demain!

Lire la suite

Le choc’carahuète (entremets chocolat, caramel et cacahuète )

entremets-chocolat-caramel-cacahuète02Voilà une recette qui va contraster avec la fraicheur de la pavlova réalisé la dernière fois. Si vous êtes à la recherche d’un entremets ultra gourmand, ne cherchez plus! Je lis déjà dans vos têtes… « ça doit être hyper sucré comme gâteau! ». Étonnamment, non, ce n’est pas trop sucré. Même si nous avons tous un palet différent, certes, je peux vous dire qu’on s’est resservi sans aucun souci, même certains amis pas franchement fanas de gâteaux, c’est vous dire ^^

Pour concevoir cet entremets, je me suis inspirée du blog d’Auriane qui avait également réalisé un entremets à base de chocolat et cacahuète mais aussi du blog Djoudjou se met aux fourneaux grâce à qui j’ai découvert le glaçage caramel. Il se compose donc d’un brownie au chocolat, d’un croustillant à la cacahuète surmonté d’une couche de caramel crémeux, d’un crémeux à la cacahuète et d’une mousse au chocolat noir, le tout recouvert d’un glaçage miroir au caramel donc.

Vous pouvez réaliser cet entremets sur plusieurs jours (je vous le conseille même, pour éviter de passer la journée en cuisine). Le praliné cacahuète et le glaçage peuvent se faire en avance, les deux se conservent au frais. Le crémeux cacahuète doit se faire au moins la veille. De cette manière, il ne vous restera plus que le brownie, le croustillant et la mousse à faire pour le montage. Rien de trop difficile dans ces différentes préparations. Le caramel a longtemps été ma bête noire et j’y arrive maintenant. Quant au glaçage, je vous conseille de bien suivre les étapes et de regarder la vidéo plusieurs fois.

Voilà, vous savez tout! A vous de vous lancer 🙂

Lire la suite

Pavlova exotique (ananas, kalamansi et vanille)

pavlova-ananas-kalamansi-vanille02Avant de vous parler de ma nouvelle recette, je vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2019, en espérant qu’elle vous apporte beaucoup de joie, de petits bonheurs et toujours autant de gourmandise, si ce n’est plus! (soyons fous :P).

J’ai réalisé 2 nouvelles bûches depuis la dernière publication et même si elles ont eu énormément de succès sur Instagram, il faudra vous montrer patient puisqu’elles ne seront publiées que pour Noël prochain. Des bûches à la place des galettes, ça n’a plus de sens, n’est-ce pas?

Je dis ça mais il ne s’agit pas de galette des rois aujourd’hui (si cela vous intéresse, vous pourrez retrouver sur le blog une recette traditionnelle à la frangipane mais aussi une recette à la noisette et au gianduja). C’est une recette de pavlova, l’un de mes desserts préférés. Sur le principe, c’est super simple à faire: une meringue, de la chantilly et des fruits et pour les parfums, on se fait plaisir! J’avais en tête un visuel très précis et je suis plutôt contente du résultat car cette recette, je ne l’ai emprunté nulle part 🙂

A l’intérieur de la pavlova, on peut trouver une crème diplomate à l’ananas et au kalamansi (je sais, j’en mets partout! Mais j’adore ça, ça donne du pep’s à n’importe quel dessert exotique). Au départ, j’avais pensé à un crémeux mais y’a pas à dire, le crémeux, j’aime de moins en moins, je ne sens que le beurre… j’ai testé aussi pour cette recette mais au choix, j’ai préféré la crème diplomate et c’est ce que j’ai mis dans les pavlovas. Ensuite, j’y ai caché une compotée d’ananas et citron vert. Prenez un ananas Victoria, le goût est incomparable!  Quant à la chantilly, j’ai décidé d’y mettre un peu de mascarpone (mais vous n’êtes pas obligé). Parfumée à la vanille, cette chantilly est délicieuse et peu sucrée exprès car n’oublions pas qu’il y a aussi la meringue, déjà bien sucrée.

Je n’avais aucune occasion particulière pour ce dessert, juste une envie précise du montage de la pavlova. Alors forcément, 12 pavlovas (oui, j’ai fait 2 essais pour arriver au résultat escompté)… ça fait un petit paquet de desserts. Et pour une fois, mes voisins testeurs n’étaient pas là (les pauvres!!!!). On a donc tout mangé avec mon chéri (ok, j’ai réussi à en donner 2 quand même). Du coup, vous pouvez me croire quand je vous dis que ce dessert est hyper frais et surtout hyper léger! On avait englouti la première pavlova qu’on avait déjà envie d’en prendre une deuxième *gloups*.

Lire la suite

Entremets sapins de Noël (pistache griotte)

sapin pistache griotteJe vous avais dit que la bûche ananas, kalamansi et noix de coco serait la dernière recette publiée avant Noël, j’ai menti! Le weekend dernier, il m’a pris une envie folle d’essayer mon moule sapin de Noël déniché chez Stokomani (pour 3 fois rien en plus). J’avais une idée très précise de ce que je voulais : le pulvériser avec une bombe velours vert (sapin de Noël oblige!) avec quelques pulvérisations de velours blanc pour un effet enneigé garanti, le tout accompagné de quelques petites billes en sucre dorées pour rappeler les boules de Noël. Il ne me restait plus qu’à trouver les saveurs. Pour rappeler le vert, j’ai voulu un entremets à la pistache (bien que je ne connaisse pas cette saveur, aussi étonnant que cela puisse paraître) et comme il me restait un bocal de cerises au sirop, l’insert était tout trouvé.

Cet entremets est assez simple dans sa composition : une dacquoise à la pistache, un confit de griotte et une mousse bavaroise à la pistache. Rien de très compliqué en soi. Si vous souhaitez apporter un peu de croquant, vous pouvez très bien ajouter au dessus de la dacquoise un petit croustillant feuillantine à la pistache. Personnellement, je ne l’ai pas fait mais j’ai ajouté des éclats de pistache dans la dacquoise.

La douceur de la pistache se marie plutôt bien avec l’acidulé de la griotte. Comme il n’y avait pas d’occasion particulière pour ce dessert, j’ai pu le faire goûter à la copine et voisine (c’est pas les plus malheureux :P). Elle a bien aimé mais, habituée aux desserts plein de peps avec le kalamansi notamment, elle l’a trouvé trop doux. Cela étant dit, si vous êtes fan de pistache, ce dessert devrait vous plaire 🙂

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de très belles fêtes de Noël, entourées de tous vos proches. Si vous avez choisi une recette du blog pour le réveillon, j’espère qu’elle vous plaira 🙂

Lire la suite

Bûche de Noël #22 : ananas, kalamansi et noix et coco

buche-ananas-kalamansi-coco01A moins de trouver un peu de temps la semaine prochaine, voici la dernière recette avant Noël. Oui, parce que je ne sais pas vous, mais moi c’est un peu la course à l’approche de Noël. Niveau boulot, le mois de décembre rime avec spectacle, sortie, évaluations, livrets scolaires et… élèves excités sinon c’est moins drôle. Et à la maison, c’est la course pour finir les cadeaux de Noël, réfléchir voir commencer à préparer le ou les dessert(s) de Noël. Sachant que l’on passe les fêtes en Normandie chez ma sœur, c’est toute une organisation!

Ceci dit, je tiens à vous dire quand même que cette bûche ne date pas de l’année dernière (comme les autres bûches publiées ces derniers temps), je l’ai réalisé la semaine dernière. J’ai eu une furieuse envie de me mettre en cuisine après avoir découvert la bûche exotique de Sabrina du blog Mes douceurs. Je l’ai revu à ma sauce et évidemment, j’ai remplacé le fruit de la passion par le kalamansi (vous ne devriez même plus être étonné :P), j’ai ajouté une brunoise d’ananas à la compotée et j’ai confectionné un autre socle de biscuit (là, c’est chez Julien que je suis allée puiser l’inspiration après avoir vu sa vidéo réalisée en live avec chef Philippe de Meilleur du chef: sablé reconstitué + dacquoise).

Originaire d’Asie du Sud-Est, le kalamansi est un agrume de très petite taille, de deux à trois centimètres de diamètre. Il est le fruit du calamondin. Né d’un croisement entre la mandarine et le kumquat, il offre une grande diversité de saveurs. Très utilisé dans la cuisine Philippine, il est riche en vitamine C et dégage une délicate odeur de mandarine avec un goût d’orange amère. Il est aussi acidulé que le citron jaune, aussi parfumé que le citron vert, amer comme le pamplemousse rose et doté en plus d’un goût de fruit de la passion. Oui, tout ça! Moi qui ne suis pas vraiment fan des agrumes, je dois dire que j’adore le kalamansi! J’ai acheté la purée de kalamansi chez G. Detou à Paris.  Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez le remplacer par de la purée de fruit de la passion.

KALAMANSICrédit photo : Alibaba

Pour la déco, j’ai utilisé un tapis décor effet matelassé mais je suis incapable de me souvenir où je l’ai acheté (pas chez CuisineShop pour une fois, j’étais tombée dessus par hasard dans une petite boutique qui paie pas de mine). J’adore le rendu, c’est tout simple et pas besoin de glaçage miroir pour ceux qui sont effrayés à l’idée de se lancer. Une simple bombe velours blanc fait l’affaire (je les achète chez Zôdio). C’est la première fois que je réalisais des embouts de bûche comme ça, c’est assez minimaliste comme déco finalement mais j’aime bien. Le jaune et les tiges d’ananas nous aiguillent sur les saveurs de la bûche, il ne m’en fallait pas plus.

J’ai également tentée la version individuelle avec le moule Bollicine de CuisineShop (vous trouvez quelques photos en bas de l’article). J’adore la forme!!! Le moule est assez petit donc je n’ai pas pu mettre le biscuit dacquoise, j’ai préféré mettre plus de mousse coco.

En tout cas, c’est une recette qui a fait l’unanimité auprès de mes collègues, on m’a dit que c’était un dessert frais, léger et surtout peu sucré. Bref, parfait pour finir un repas copieux comme celui qui nous attend pour le réveillon.

On me pose souvent la question donc je profite de cet article pour préciser que vous pouvez réaliser ce dessert dès à présent pour être tranquille. Les desserts type entremets se conservent très bien au congélateur. Vous congelez votre dessert, le lendemain vous l’emballez dans du papier film et vous le mettez dans un sachet congélation pour éviter qu’il ne prenne les odeurs du congélateur. Et hop… on n’en parle plus! Au matin du réveillon, vous sortez votre dessert et vous le glacez/floquez, vous décorez et vous le mettez au frais jusqu’au soir. 🙂

Lire la suite

Bûche de Noël #21 : la Canadienne de Pascal Lac (érable, poire, nougatine et caramel)

bûche érable poire nougatine et caramel Nous voilà pratiquement à 2 semaines de Noël, que le temps passe vite! Si vous n’avez pas encore trouvé votre dessert de Noël, voilà une idée qui saura peut-être ravir vos papilles. Cette bûche a été créée par Pascal Lac, qu’il a joliment appelé « La Canadienne ». La recette est parue dans le numéro #20 du magazine Fou de Pâtisserie. Je vous entends déjà dire « ohlala mais c’est trop compliqué, ce n’est pas un dessert pour moi! » Je ne vais pas vous mentir, oui c’est une recette plus difficile et plus longue que la traditionnelle bûche roulée mais c’est tout à fait réalisable en faisant preuve d’organisation et en suivant la recette à la lettre. Si, si, je vous assure, faites-vous confiance 🙂

J’ai moi-même suivi les conseils de Valérie du blog C’est ma fournée qui m’a donné en plus envie d’utiliser le même moule qu’elle, à savoir le Stella Del Circo de Silikomart que j’avais acheté chez Cuisine Shop il y a un moment. Ce moule est un peu cher mais il est composé de plusieurs parties, toutes utilisables pour cette recette. Si vous souhaitez aussi vous le procurer (y’a pas de mal à se faire des cadeaux de Noël ^^ vous pouvez bénéficier de 10% de réduction avec le code SURPRISES). Évidemment, vous pouvez également utiliser un autre moule.

moule stella del circoCrédit photo : Cuisine Shop

Cette recette ne s’appelle pas « La Canadienne » pour rien. Elle est composée d’un biscuit pain de gêne et d’une mousse à l’érable, une saveur inédite pour moi. J’ai utilisé du sucre d’érable que l’on peut trouvé chez Zôdio. C’est là que j’ai trouvé également le spray nacré couleur bronze (envie de changer un peu). L’érable est ici associé à la poire, la nougatine et le caramel. Un très beau mélange. Alors certes, cette buche demande un peu de travail mais vous allez être largement récompensé à la dégustation.

Rendez-vous le weekend prochain pour une nouvelle recette de Noël (et très certainement la dernière avant le réveillon) 🙂

J’ai pris en compte quelques remarques concernant la « praticité » du blog. Avant, vous pouviez trouver la liste des ingrédients puis le déroulé de chaque préparation. Il est vrai qu’il vous fallait remonter en haut de page pour retrouver les quantités à utiliser ce qui n’était pas très pratique (même pour moi, j’utilise mon blog comme un carnet de recettes). J’ai donc décidé de modifier cela. Désormais, vous pourrez trouver les ingrédients nécessaires ET les étapes de la préparation ensemble. J’espère que cela vous sera utile. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques.

Lire la suite