Entremets chocolat, poire et cacahuète

entremets-chocolat-poire-cacahuète01C’est le début des grandes vacances, j’espère ainsi consacrer un peu plus de temps à mon blog. J’ai encore quelques recettes sous le coude que j’ai hâte de partager avec vous. Aujourd’hui, il s’agit d’un entremets hyper gourmand que j’ai mis au point pour participer au concours organisé par Valrhona dans le cadre du premier salon de la pâtisserie qui s’est déroulé il y a quelques semaines à Paris. 6 desserts ont été retenus parmi plus de 200 participations, autant dire qu’il y avait concurrence. Mon dessert n’a pas été sélectionné mais je suis néanmoins ravie de cette recette que je partage avec vous. Le thème était souvenirs d’enfance avec un ingrédient imposé : le chocolat noir Caraïbes de Valrhona. Je l’ai associé à la poire pour plus de fraicheur et j’y ai ajouté un crémeux cacahuète pour une touche ultra régressive. L’ensemble est hyper gourmand, j’ai adoré ainsi que les amis avec qui j’ai pu partager ce dessert.

La composition de ce dessert a été pensé par moi mais comme toujours, je me suis inspirée de blogs que j’affectionne particulièrement pour les recettes (non, non, je ne les invente pas) : la pâte de Dom, les desserts de Julien et Sucre d’orge et pain d’épices.

C’est une recette qui demande un peu de temps et beaucoup d’organisation. Comme n’importe quel entremets, il est possible (je dirai même recommandé) d’étaler vos préparations sur plusieurs jours puisqu’il y a des inserts qui demandent à être congelés.

  • Le praliné cacahuète peut être réalisé bien en avance (il peut se conserver 2 à 3 semaines au frigo dans un récipient hermétique).
  • De la même manière, le glaçage miroir peut se faire en avance (jusqu’à 2 semaines), puisqu’il se conserve parfaitement au frais (pensez tout de même à le filmer au contact et à le conserver dans un récipient hermétique également).
  • Le crémeux cacahuète et la brunoise de poires peuvent se faire quelques jours avant (l’insert va au congélateur).
  • Vous pouvez faire le streusel et le biscuit cacao la veille et le conserver au frais dans un papier film.
  • Le jour J, il ne vous reste plus que la mousse au chocolat noir et le montage à faire. Fastoche non? 😀

Lire la suite

Flan parisien de Christophe Felder

flan-felder02Le flan et moi, c’est toute une histoire. J’ai eu ma période accroc où il me fallait une part de flan maintenant, tout de suite et tant pis s’il fallait que je fasse 2 boutiques pour obtenir le Graal. Et puis, j’ai aussi connu une période de désert pendant ma grossesse (beurk, la pâtisserie!).

Mais le plus étrange dans tout ça, c’est que mon flan préféré, celui qui peut me faire faire quelques kilomètres en cas de grosse fringale, ce n’est pas un dessert de pâtissier, non. C’est le flan que l’on peut trouver à la Croissanterie (ou chez Flunch, au choix, même fournisseur sûrement). J’ai honte… exit le fait maison et place à l’industriel surgelé. Ouch! Que voulez-vous! C’est pourtant pas faute d’en avoir goûté des tonnes, en boulangerie ou chez des pâtissiers de renom. Je n’ai jamais trouvé mon bonheur. Exception faite du flan de Cyril Lignac peut-être, que j’ai trouvé particulièrement crémeux. Et bizarrement aussi, je n’ai jamais réussi à faire un flan qui me convienne. Le comble!

Et puis, je suis tombée sur cette recette de Christophe Felder, dont on ventait les mérites sur de nombreux blogs. J’étais tellement motivée que j’ai également fait la pâte (c’est simple, il faut dire). Et bien, je n’ai pas été déçue. J’ai adoré la texture, bien crémeuse, même si je pense qu’elle aurait pu l’être davantage avec un peu moins de cuisson. Pour avoir testé la recette de Pierre Hermé ou Christophe Michalak, c’est bien la recette de Monsieur Felder que je retiens et que je referai sans hésiter. Allez… je ne suis pas loin d’avoir trouvé le Graal…

Lire la suite

Yellow de Christophe Felder (entremets fraise citron)

yellow-felder03Voilà une recette bien connue de la blogosphère et c’est à Christophe Felder qu’on la doit. Un entremets hyper frais aux saveurs de fraise et de citron jaune que le chef a nommé « Yellow ». Si vous êtes fan de citron, ce dessert est fait pour vous! En ce qui me concerne, je suis plus adepte du citron vert donc ce dessert ne fait pas partie de mes préférés mais les goûts et les couleurs… 😉

La recette est plutôt simple: un biscuit madeleine, un confit de fraise et une mousse au citron à base de lemon curd. J’étais assez surprise de ne pas trouver de croustillant dans sa recette mais à la dégustation, ça n’a pas manqué. Finalement, le glaçage miroir, comme toujours, semble être la seule difficulté si vous n’avez pas trop l’habitude. Si cela vous effraie un peu, vous pouvez tout aussi bien utiliser une bombe velours de couleur jaune (vous en trouverez facilement sur internet ou chez Zôdio). J’ai souhaité réaliser cet entremets dans l’un de mes nouveaux moules (je suis fan de la marque Silikomart, vous l’aurez remarqué!), le rendu est franchement sympa! Mais vous pouvez aussi utiliser n’importe quel autre moule (attention aux proportions tout de même).

Lire la suite

Verrine au citron vert et fruits rouges

verrine-citron-vert-fruits-rouges01Changeons un peu du chocolat avec une recette toute simple et de saison, une verrine au citron vert et fruits rouges, le tout accompagné d’un petit sablé breton. C’est une recette que j’ai prise du blog Chic chic chocolat mais que j’ai transformé en verrine.

Pour la petite histoire, ce n’était pas voulu… j’ai eu la drôle d’idée de pâtisser un jour de canicule l’année dernière et ma crème au citron vert n’a pas voulu prendre et se tenait très mal, impossible de la pocher sur le biscuit donc. Comme je n’aime pas le gâchis, j’ai rempli quelques verrines de crème, déposé des fruits rouges dessus et j’ai transformé le biscuit en petit finger. Sachez qu’il est donc possible de pocher cette crème au citron vert pour un montage façon tarte 🙂

En plus, c’est une recette ultra simple avec peu d’ingrédients (4 seulement pour la crème au citron). J’ai choisi d’utiliser le citron vert mais si vous préférez le citron jaune, c’est tout à fait possible! Petit plus, il n’y a pas de gélatine dans la recette, la mousse se tient très bien (hors période de canicule j’entends!!) et elle est délicieuse. C’est vraiment à essayer!

Lire la suite

Number cake au chocolat et gianduja

number-cake-chocolat01A moins d’habiter sur une autre planète, vous n’avez pas pu passer à côté de la tendance du moment sur les blogs culinaires et autres réseaux sociaux : le « number cake ». Alors oui, on pourrait penser que cela n’a rien de très original mais honnêtement, je trouve le concept très sympa. C’est joli, visuel, plutôt simple à faire et déclinable selon nos envies du moment. Ici, le « un » est à l’honneur puisque j’ai réalisé ce gâteau pour les 1 an d’un petit bonhomme, Tom, le copain de mon fils 🙂

On voit de nombreux number cakes à la vanille décorés de fruits rouges, celui-ci est au chocolat avec une ganache montée au chocolat au lait, un crémeux au gianduja et un biscuit à la noisette. Très gourmand donc. Habituellement, c’est une base de pâte sucrée qui constitue ce gâteau mais en toute honnêtement, j’ai du mal à imaginer une jolie découpe avec une partie « dure » au dessus d’une crème. Je me trompe peut-être… je n’ai pas voulu essayer et je suis partie sur un biscuit moelleux à la noisette. Si vous aimez la pâte sucrée, allez-y, faites-vous plaisir (et revenez me dire comment se passe la découpe, ça m’intéresse) 🙂

Lire la suite

Tarte aux fraises avec les biscuits de La Mère Poulard

tarte-fraise-vanille01Il y a des recettes, vous ne savez pas trop pourquoi, mais elles tardent à être publiées. Et puis, une fois que vous êtes décidé à le faire, ce n’est pas le bon moment, pas la bonne saison et puis, elle se fait oublier, au fin fond de vos brouillons de recettes. C’est le sort qui a été réservé à cette jolie tarte aux fraises, la pauvre! C’est une recette que j’ai réalisé il y a près de 2 ans (à l’occasion de mon escapade au Mont-Saint-Michel pour une battle culinaire dans les cuisines de la Mère Poulard). Une très chouette expérience et de très belles rencontres!

La tarte aux fraises réalisée pour la battle n’était pas aussi jolie (ah, ce n’est pas si simple de pâtisser sous pression et hors de sa zone de confort) mais je m’étais promis de refaire cette recette de retour à la maison. J’ai donc utilisé les biscuit, la confiture et le cidre de la Mère Poulard (puisque nous devions cuisiner avec les produits de la Mère Poulard à notre disposition). Évidemment, vous prenez ce que bon vous semble, ce que vous aimez ou ce que vous avez dans le placard. C’est le genre de recette simple et rapide que l’on prend plaisir à déguster… pourquoi pas pour la fête des mères? 😉

Lire la suite

Entremets mangue coco kalamansi

entremets-mangue-coco-kalamansi06Après vous avoir demandé votre avis quant au visuel de ce dessert sur Facebook, voilà maintenant la recette. Et c’est l’entremets jaune qui a remporté (presque) tous les suffrages. Je vous ai quand même mis une photo de l’autre visuel en fin d’article. C’est un entremets que j’ai réalisé pour l’anniversaire d’une amie il y a quelques semaines (c’est d’ailleurs l’entremets tacheté que j’avais apporté ce jour-là, le jaune ayant été dégusté à une autre occasion). Vous l’avez probablement remarqué si vous suivez un peu l’actualité du blog, je suis en plein dans une phase kalamansi en ce moment. Depuis que j’ai découvert cet agrume philippin il y a quelques mois (j’ai commencé avec des macarons kalamansi vanille et citron vert puis j’ai associé le kalamansi au chocolat au lait), j’ai tendance à en mettre un peu partout dans mes desserts ^^

Je souhaitais un entremets aux saveurs exotiques, avec du kalamansi donc. Je lui ai associé la mangue et la noix de coco. J’ai puisé mon inspiration sur un autre blog et j’ai fait un mix avec mes propres recettes. Et le résultat était au rendez-vous puisque ce dessert a eu un franc succès! Ceux qui ne connaissaient pas le kalamansi étaient ravis de la découverte. C’est l’un des entremets exotiques que je préfère jusqu’à présent, c’est dire! La noix de coco est assez peu présente mais ça ne me dérange pas tellement (je l’aime en petites touches discrètes). Pour les amateurs, on pourrait imaginer de remplacer la base par une dacquoise coco pour renforcer son goût. A vous de choisir 🙂

Lire la suite

Entremets chocolat au lait et kalamansi

entremets-chocolat-kalamansi03Quand je fais un entremets, généralement je m’organise sur plusieurs jours et c’est ce que je vous conseille de faire à chaque fois. C’est plus simple, moins stressant et pour moi, moins fatigant physiquement (rapport à mes soucis de dos). Allez savoir pourquoi, cet entremets là a été fait à l’arrache! Alors bien sûr, j’avais dans mon congélateur un cercle de ganache montée au chocolat au lait qui m’était resté sur les bras après avoir réalisé un number cake au chocolat (recette à venir bientôt). Comme je n’aime pas gâcher, je congèle toujours tout. Bref, j’avais un insert au chocolat au lait et je me suis demandée avec quoi je pouvais bien l’associer. Le fruit de la passion est une association qui fonctionne à merveille et qui est bien connue (merci Monsieur Hermé). Mais je n’en suis pas très fan, je dois dire… du coup je lui ai préféré le kalamansi, mon agrume fétiche du moment. Je n’étais pas franchement sûre d’aimer cette association mais qu’importe, j’ai eu envie d’essayer pour un repas entre copains.

Me voilà rendue en cuisine la veille du repas, il me restait à faire un biscuit, un confit et une mousse. Par chance aussi, il me restait du glaçage miroir jaune au congélateur (une préparation de moins). Si j’avais été moins « à l’arrache », j’aurai fait une texture supplémentaire (un streusel sous le biscuit moelleux ou peut-être même un croustillant feuillantine au chocolat blanc, je ne sais pas…) Mais le temps m’a manqué. D’ailleurs, si je n’avais pas eu cette ganache montée au chocolat déjà prête, j’aurai sûrement fait un crémeux au chocolat au lait à la place.

Verdict, c’était vraiment délicieux, léger et peu sucré! Je suis absolument fan du kalamansi (je viens d’ailleurs d’en racheter, j’ai de quoi faire ^^). Tous les copains ont adoré! C’est donc une recette que je vous conseille vivement 🙂

Le kalamansi n’est pas simple à trouver, c’est vrai. Pour ma part, je l’achète en purée directement chez G Detou à Paris. Je ne sais pas s’il est possible de s’en procurer sur internet… à défaut, vous pouvez utiliser de la purée de fruit de la passion.

Lire la suite

Gâteau pistache framboise, crème diplomate à la vanille

gateau-framboise-vanille-pistache01Le printemps est bel et bien là et que ça fait du bien! Il est donc temps de partager avec vous une recette estivale qui patientait sagement. Je l’ai réalisé il y a 2 ans, c’était une commande pour l’une de mes collègues à l’école. Elle voulait des framboises et pour le reste, elle me faisait entièrement confiance. La framboise s’associe très bien avec la pistache, c’est bien connu. J’ai donc repris l’idée de la tarte pistache framboise que j’avais déjà réalisée et j’ai décidé de lui ajouter une petite couche de crème diplomate à la vanille pour plus de gourmandise.

C’est un dessert qui avait beaucoup plu. C’est hyper frais et fruité mais aussi hyper doux et gourmand grâce à la crème à la vanille. Je vous conseille vivement d’essayer, surtout avec le retour des beaux jours 🙂

Lire la suite

Entremets dulcey, noisette et gianduja

entremets-chocolat-dulcey-gianduja1Vous êtes probablement à la recherche de votre dessert de Pâques (si si, les stats s’enflamment sur le blog). Pas de panique, après la recette ultra simple de la dernière fois (le cakounet ultra fondant de Philippe Conticini), je vous propose aujourd’hui une recette plus difficile, certes, pour qui voudra épater ses convives. C’est une recette réalisée l’année dernière et qui patientait sagement en attendant le bon moment. Vous l’aurez compris, l’esprit de Pâques n’est pas au rendez-vous puisque ce dessert a été réalisé pour l’anniversaire de ma filleule (mon dessert de Pâques, quant à lui, sera terminé dimanche donc je ne pouvais pas le partager avec vous). A vous d’imaginer la déco de Pâques! J’ai tout de même choisi un entremets aux saveurs pascales : de la noisette, du dulcey et du gianduja. De la gourmandise, en veux-tu, en voilà!

Je me suis inspirée du blog Rêves de pâtissier pour réaliser ce dessert mais malheureusement, il n’existe plus. Sachez que comme n’importe quel autre entremets, la recette est longue (et détaillée) et nécessite un peu d’organisation pour ne pas être débordée. Je réalise toujours ce genre de desserts sur plusieurs jours. Dans la recette, il y a la préparation d’un sablé noisette qui entrera dans la composition du croustillant noisette. Vous pouvez vous alléger un peu la tâche et émietter des petits biscuits ou sablés du commerce. Pour le reste, c’est simple : un biscuit noisette, un crémeux dulcey et une mousse gianduja. Le glaçage miroir représente toujours une petite difficulté et vous empêche, souvent, de vous lancer. Sachez que vous pouvez très bien :

  • laisser l’entremets « tout nu » (c’est donc la mousse gianduja que l’on verra) et le décorer selon vos goûts,
  • ou utiliser une bombe velours toute prête.

Pour la décoration, laissez libre cours à votre imagination : des petits œufs de Pâques en chocolat, des spaghettis en chocolat façon nid de Pâques… Amusez-vous 🙂 Je vous souhaite de très belles (et bonnes) fêtes de Pâques!

Lire la suite